Nouvelle de 17 h > Un projet pour améliorer les habitudes des tout-petits
Nouvelle de 17 h

Un projet pour améliorer les habitudes des tout-petits

(Photo: courtoisie)

Près de 15 services de garde éducatifs et plus de 30 entreprises agroalimentaires sont engagés dans le projet Les Petits ambassadeurs, qui vise à faire découvrir les aliments locaux tout en favorisant de saines habitudes alimentaires chez les tout-petits bas-laurentiens.

Mise en œuvre conjointement par la Table intersectorielle en saines habitudes de vie (TIR-SHV) COSMOSS et la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent, l’initiative touche déjà près de 900 enfants qui pourront devenir des ambassadeurs du plaisir de bien manger avec les produits d’ici.

Accréditation

Les Petits ambassadeurs est un concept développé en 2016 par la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il s’agit d’une accréditation destinée aux services de garde éducatifs qui se distinguent par une mise en valeur et un approvisionnement en produits locaux et nutritifs à leur menu. Au Bas-Saint-Laurent, les entreprises impliquées dans le projet pourront fournir des produits diversifiés, dont des légumes, de la viande et des œufs. Par ailleurs, plusieurs activités éducatives et d’exploration accompagneront l’accréditation d’un service de garde éducatif, telles que des ateliers de jardinage et de cuisine, des visites à la ferme ou des activités d’auto-cueillette. 

Des découvertes

« Si l’enfant retourne chez lui en partageant ses découvertes alimentaires, il devient un ambassadeur de l’agriculture et de la richesse du territoire. Nous sommes très fiers de ces premiers jumelages entre des services de garde et des producteurs/transformateurs, résultat de l’importante collaboration des partenaires engagés au sein du comité régional de mise en œuvre. Les résultats sont immédiats et concrets avec ces petits palais qui dégustent d’extraordinaires produits sains et de chez nous », souligne la coordonnatrice de la Table de concertation bioalimentaire, Mylène Blanchette.

Des activités

Le CPE l’Enfant Joue achète des légumes de l’entreprise Les Jardins Moïsiens pour ses installations situées à Saint-Moïse et à Sayabec.

Pour Josée Heppell, directrice de ce CPE, « C’est important d’acheter des produits de chez nous. L’un des avantages est qu’ils sont livrés directement à nos installations. L’été prochain, on souhaite continuer cette collaboration et acheter encore plus de légumes frais pour les servir aux jeunes de nos deux installations ».

Après une activité de réseautage entre services de garde et producteurs/transformateurs agroalimentaires, le CPE Les Farfadets de la Pointe, à Rimouski, a décidé d’ajouter à son menu les tempehs de la Fermeteriedu Père Canuel tout en réalisant une activité pour les faire découvrir aux enfants. Le souhait du CPE est d’intégrer ce produit de façon permanente à son menu. 

Projet conjoint

Les Petits ambassadeurs est un projet déployé conjointement par la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie COSMOSS et la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent et avec le soutien d’un comité de mise en œuvre :

  • L’Alliance pour la solidarité au Bas-Saint-Laurent ;
  • Le CISSS du Bas-Saint-Laurent;
  • La Fédération de l’UPA Bas-Saint-Laurent;
  • Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation;
  • Le Réseau des Services à la petite enfance de l’Est-du-Québec (RESPEQ);
  • Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent;
  • Les Tables de concertation bioalimentaire du Québec.

Pour information, il s’agit de communiquer avec la chargée de projet, Nathalie Bélanger, à l’adresse de courriel nbelanger@cosmoss.qc.ca.

À propos

La Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie (TIR-SHV) COSMOSS regroupe des organisations du secteur agroalimentaire et des partenaires régionaux qui collaborent afin de rendre les environnements favorables à la santé des jeunes et des familles. La TIR-SHV a notamment publié, à l’automne 2018, un guide destiné au milieu municipal intitulé « Favoriser la saine alimentation grâce aux outils d’aménagement du territoire » ainsi qu’une série de 15 portraits d’initiatives bas-laurentiennes favorisant l’accès à la saine alimentation pour tous

La Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent est un organisme à but non lucratif ayant comme mission de favoriser la concertation des partenaires du secteur bioalimentaire afin d’identifier, de promouvoir et de soutenir le développement de la région bas-laurentienne.

Facebook Twitter Reddit