Actualités > Faits divers > Tentative de meurtre : un accusé demande un procès devant jury
Faits divers

Tentative de meurtre : un accusé demande un procès devant jury

Le palais de justice de Rivière-du-Loup. (Photo Alexandre D’Astous – Archives)

Un des deux suspects arrêtés la semaine dernière et accusés de tentative de meurtre, Jean junior L’Areche Baptiste, 32 ans, de Rivière-du-Loup, était de retour au palais de justice de Rivière-du-Loup mercredi où il a plaidé non coupable et demande la tenue d’un procès devant un jury précédé d’une enquête préliminaire dont la date sera fixée le 20 décembre.

L’accusé a renoncé à la tenue de son enquête sur remise en liberté et il restera donc détenu pendant la suite du processus judiciaire.

Les accusations portées sont en lien avec la découverte d’un homme de 29 ans, retrouvé blessé gravement, sur le bord de l’autoroute 85 à Saint-Antonin dans la soirée du 14 août dernier, reviendront à la Cour cette semaine à Rivière-du-Loup.

Jean junior L’Areche Baptiste a été arrêté le 2 décembre en soirée à sa résidence de Rivière-du-Loup.

Un autre accusé

Un autre accusé dans cette affaire, Ricky Royer, 35 ans, de Rivière-du-Loup a été appréhendé au Centre de détention de Montréal le 3 décembre au matin.  Les deux suspects ont comparu par visioconférence au Palais de justice de Rivière-du-Loup le 3 décembre et ont été gardés détenus. Ricky Royer sera de retour devant tribunal ce jeudi 9 décembre pour son enquête sur remise en liberté.

Tous deux font face à plusieurs chefs d’accusation, dont ceux de tentative de meurtre, voies de fait graves, séquestration et utilisation d’une fausse arme pour perpétrer un acte criminel.

D’autres personnes pourraient être impliquées

« L’enquête tend à démontrer qu’il pourrait y avoir d’autres personnes d’impliquées dans cet évènement aussi toute personne qui détiendrait de l’information est invitée à la communiquer en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264 », mentionne la sergente de la SQ, Hélène Nepton.

Facebook Twitter Reddit