COVID-19 > Tests rapides accessibles au grand public ?
COVID-19

Tests rapides accessibles au grand public ?

Les tests rapides Panbio. (Photo site Internet Abbott)

Le responsable de Québec solidaire en matière de Santé, Vincent Marissal, déplore le retard immense pris par le Québec dans la distribution des tests rapides au grand public et presse le gouvernement de la CAQ de présenter un plan complet pour s’assurer que les tests rapides soient facilement accessibles à la population.

« Il faut accélérer leur distribution au-delà des écoles et des CPE. Ça aura pris plus d’un an avant que le gouvernement de la CAQ se décide enfin à déployer la distribution des tests rapides auprès de la population. C’est pourtant un outil de détection de plus à notre arsenal. On a déjà perdu plusieurs mois à jongler avec l’usage de ces tests. Je demande au ministre de la Santé de bouger rapidement et de s’assurer de la distribution la plus large possible de ces tests », déclare Vincent Marissal.

Le député de Rosemont rappelle que le Nouveau-Brunswick, la Saskatchewan, mais aussi le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne offrent des tests rapides gratuitement ou à faible coût à la population en guise de prévention.

Métal du Golfe_VF

Stratégie nationale réclamée

M. Marissal demande au ministre Dubé d’emboîter le pas de ces États et de déployer une stratégie nationale afin que les tests rapides soient facilement accessibles au grand public.

« Le Québec doit être un des seuls endroits au monde où des millions de tests rapides dorment dans des boîtes sans que le gouvernement ne déploie d’efforts pour les distribuer au plus grand nombre. Maintenant, il faut élargir leur distribution aux milieux de travail et aux pharmacies pour que tout le monde puisse se faire tester rapidement en cas de doute sur son état de santé », martèle M. Marissal.

Facebook Twitter Reddit