Nouvelle de 17 h > Pascal Bérubé: un indéfectible péquiste
Nouvelle de 17 h

Pascal Bérubé: un indéfectible péquiste

Pascal Bérubé appuie les requêtes des enseignants. (Photo courtoisie)

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, croit plus que jamais à la pertinence du Parti Québécois et il se dit motivé à poursuivre son implication par les nombreuses marques d’appréciation qu’il reçoit de ses collègues et de ses électeurs.

« La souveraineté du Québec est encore plus nécessaire qu’elle ne l’était en 1995, notamment en raison de la question environnementale. Je me sens très à l’aise au sein du Parti Québécois. Des gens qui ne m’appuyaient pas me disent maintenant qu’ils sont là. Nous avons atteint 160 % de notre campagne de financement. On m’a approché lors de la fondation de la CAQ, mais il n’a jamais été question pour moi de représenter un autre parti que le PQ. Je serai candidat pour le PQ à l’automne prochain. D’ici là, il y a beaucoup de pain sur la planche. Le dossier qui m’interpelle le plus en ce moment, c’est celui du complexe aquatique de Matane qui entre dans aucun programme de financement », commente-t-il.

Photo courtoisie

Meilleur représentant de sa circonscription

En traçant son bilan de l’année 2021, Pascal Bérubé a commenté les honneurs reçus de la part de ses collègues de l’Assemblée nationale du Québec en tant que « Meilleur représentant de sa circonscription » dans le cadre d’un vote organisé par le quotidien La Presse.

 « Je suis touché par cette grande marque de considération de la part des députés de l’ensemble des partis et pour beaucoup de ceux du Gouvernement du Québec. Le respect que l’on me porte est bénéfique pour l’avancement des dossiers de ma circonscription. Je note aussi que cette année, le ministre de la Famille a visité avec moi les trois chantiers des nouvelles installations de CPE et que le ministre le plus occupé de la gestion de la pandémie, celui de la Santé, a répondu à mon invitation et m’a rencontré à mon bureau pour connaître mes priorités. Ce n’est pas rien », commente le député de Matane-Matapédia.

Gestion de la pandémie

Depuis le début de la pandémie, le député a été le premier élu du Bas-Saint-Laurent et le plus persistant à demander un code de couleurs qui correspondait à la réalité épidémiologique de sa région. En mai dernier, la Santé publique lui a donné raison en accordant à La Mitis, la Matanie et La Matapédia un code de couleur différent de l’ouest du Bas-Saint-Laurent.

Nouvelles places en CPE

– Matane | 80 places | CPE de Matane

– Matane | 70 places | CPE de Matane

– Amqui | 60 places | CPE Les P’tits Flots d’Amqui

– Mont-Joli | 50 places | CPE Les P’tits Montois

*260 nouvelles places en CPE

Santé

– Bonifications du Programme d’aide financière aux usagers pour les déplacements de 200 km et plus à l’extérieur de la région pour des soins de santé

Le coût d’une nuitée, qui passe de 75 $ à 108 $; le montant pour un accompagnateur, qui passe également de 20 $ à 46,25 $; et, la compensation pour les déplacements routiers, qui passe de 0,13 $ à 0,20 $ le kilomètre. Malgré un rattrapage insuffisant, il s’agit néanmoins d’un gain. D’autres revendications continuent pour les personnes devant effectuer des déplacements à l’intérieur de la région pour obtenir des soins. Par exemple, les personnes avec des services d’hémodialyse doivent se déplacer plusieurs fois par semaine à l’Hôpital régional de Rimouski.

– Ouverture de la maison Gilles-Carle à Mont-Joli

L’installation permet d’accueillir en répit-hébergement jusqu’à huit personnes ayant une déficience physique ou intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou étant en perte d’autonomie.

– Début des travaux du pavillon d’enseignement de médecine décentralisé à Rimouski

Le projet de campus de médecine décentralisé a été officialisé en 2019 par l’octroi d’une enveloppe de 37 M$. L’un des objectifs de cette décentralisation de la formation est de favoriser une formation adaptée à la pratique en région et de favoriser le mentorat pour que certains futurs médecins développent le désir de pratiquer en région.

La Mitis

Infrastructures routières municipales

– Saint-Charles-Garnier | Réfection route Principale | 4,6 M$

– Saint-Donat | Avenue Bérubé et Rang 6 | 3,3 M$

– Sainte-Angèle-de-Mérici | Rang 6 et rang Neigette | 3,8 M$

– Métis-sur-Mer | Réfection des routes McLaren et MacNider | 1,7 M$

– Saint-Octave-de-Métis | Réfection du rang 3 | 3,4 M$

Infrastructures municipales

– Saint-Donat | Projet d’eau potable | 5,7 M$

– Price| Priorisation du dossier de la caserne incendie

– Mont-Joli | Inauguration du nouvel Amphithéâtre Desjardins | 9 M$

– Mont-Joli | Inauguration de la nouvelle caserne incendie | 2,6 M$

– Mont-Joli | Nouveau bâtiment administratif de la MRC de La Mitis | 3,2 M$

La Matanie

Infrastructures routières municipales

– Saint-René-de-Matane| Réfection du réseau routier municipal | 1,7 M$

– Matane | Réfection du réseau routier municipal | 1 M$

Infrastructures municipales

– Matane | Réfection de l’hôtel de ville et de la caserne incendie | 2,8 M$

– Matane | Entente avec le ministère de la Culture pour la protection du patrimoine immobilier | 1,2 M$

– Saint-Ulric | Résidence de 22 logements pour aînés autonomes et semi-autonomes | Projet de 6 M$ dont 2,4 M$ de la SHQ

– Les Méchins, St-Jean-de-Cherbourg, Grosses-Roches, Ste-Félicité, St-Adelme, St-René-de-Matane, Ste-Paule, St-Léandre, St-Ulric et Baie-des-Sables | Aide financière totalisant 805 625 $ pour les bâtiments municipaux (MAMH)

La Matapédia

Infrastructures municipales

– Val-Brillant | Amélioration des installations au parc municipal | 220 000 $ (PAFIR)

– Amqui | Construction d’un gymnase collectif | 2,2 M$ (PAFIR)

– Amqui | Réaménagement du Carrefour-sportif | 1 M$

– Sayabec | Réalisation d’un projet d’habitation avec la Résidence La Seigneurie. Les travaux débuteront au printemps 2022. Ce projet est à l’attention des personnes âgées autonomes et semi-autonomes avec une capacité de 18 logements. Des services d’entretien ménager et de repas seront également offerts. | Aide financière d’un montant de 304 272 $ (MAMH)

– Amqui | Inauguration du nouveau garage municipal | Aide financière de 2,3 M$ (MAMH)

– Val-Brillant | Mise aux normes des installations de traitement des eaux usées. Projet estimé à plus de 6 millions de dollars, la Municipalité de Val-Brillant a eu le certificat d’autorisation pour effectuer les travaux par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. En 2012, la municipalité a eu la confirmation d’une aide financière avec le MAMH, soit un montant équivalent à 85 % des coûts.

– Causapscal | Réalisation des travaux de la passerelle Matamajaw| Projet estimé à 1,2 M$.

– Amqui | Réalisation des travaux de la passerelle J.-Napoléon-Pérusse | Projet estimé à 1,2 M$ de dollars, la passerelle J.-Napoléon-Pérusse est présentement ouverte de manière temporaire, car quelques travaux se finaliseront après les fêtes.

Infrastructures routières municipales

– Albertville et de Lac-au-Saumon ont eu respectivement des montants de 1 016 080 $ et de 233 648 $ dans le Programme d’aide à la voirie locale avec le ministère des Transports.

Facebook Twitter Reddit