Journal Le Soir
Divertissement > Culture > La Galerie Léonard-Parent reprend vie
Culture

La Galerie Léonard-Parent reprend vie

(Photo: courtoisie-Jacques-Yvan Bouchard)

La Ville de Rimouski dévoile la programmation 2022 des expositions qui seront présentées à la galerie d’art Léonard-Parent.

La galerie commence l’année avec une exposition hommage à l’artiste Albert Lauzier. Du 9 février au 11 mars, c’est toute la population qui est invitée à contempler l’œuvre magistrale du peintre rimouskois à travers des tableaux réunis sous le thème : « Il faudrait peut-être les écouter. »

Cette exposition sera suivie de quatre expositions régulières, en plus d’une exposition regroupant des œuvres d’étudiantes et d’étudiants du Cégep de Rimouski, d’un projet d’art citoyen et de deux expositions estivales. Encore une fois, les talents et les couleurs du Bas‑Saint‑Laurent seront à l’honneur.

Le peintre Albert Lauzier

Né en 1941, dans une famille rimouskoise, Albert Lauzier a réclamé très tôt des articles pour peindre et dessiner. Il achevait sa première toile à neuf ans en autodidacte. En 1970, Albert Lauzier est invité à exposer ses œuvres aux côtés de celles de Jean-Paul Riopelle à l’Expo universelle d’Osaka, au Japon. Dans les années ’80, le peintre expose en Europe, notamment à la Galerie Étienne de Causans à Paris.

Technique unique

L’artiste rimouskois perfectionna une technique unique, mariant peinture de ciment acrylique et bas-reliefs sur toile, pour conférer à ses images une luminosité à nulle autre pareille. Visionnaire, Albert Lauzier démontre, par ses tableaux de la troisième époque, une préoccupation d’avant-garde. Leur sujet résonne avec l’éco-conscience présentement en émergence partout dans le monde. Ses luttes personnelles d’il y a cinquante ans sont celles des jeunes générations actuelles. Son attention accordée à la parole des femmes trouve écho dans la montée féministe des dernières décennies. Albert Lauzier et ses personnages parlentIl faudrait peut-être les écouter.

Autres expositions

Les activités recommenceront le mercredi 9 février, dès 8 h 15 avec la première exposition hommage à Albert Lauzier.

À la suite de l’hommage à Albert Lauzier, les expositions suivantes habiteront la galerie :

  • Une exposition des œuvres des étudiantes et étudiants du département des arts visuels du Cégep de Rimouski, du 16 au 25 mars.
  • Michel Lagacé propose une exposition d’œuvres abstraites, du 30 mars au 13 mai.
  • Une exposition de Marie Lavoie et Martin Lévesque, du 18 mai au 1er juillet.
  • Une exposition collective des artistes du Bas-Saint-Laurent accompagnés d’un ou plusieurs membres de leur famille, du 6 juillet au 5 août.
  • Une exposition spéciale, du 10 août au 26 août.
  • Alexandra Dubé-Loubert propose des œuvres issues de six collections, du 31 août au 14 octobre.
  • Un projet d’art citoyen sur le thème « Sainte-Blandine 1925 », du 19 au 28 octobre.
  • Pour compléter la programmation, les artistes Liane Roux et Éric Truchon présentent une exposition en duo, du 2 novembre au 16 décembre.

Les heures d’ouverture de la galerie et les détails se retrouvent sur https://rimouski.ca/loisirs-culture/culture-patrimoine/galerie-dart-leonard-parent .

Facebook Twitter Reddit