COVID-19 > Le député soulagé pour les aînés
COVID-19

Le député soulagé pour les aînés

Le député Harold LeBel est préoccupé par la qualité de vie des aînés. (Photo courtoisie)

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, accueille avec soulagement les assouplissements annoncés mercredi par le gouvernement québécois concernant les consignes sanitaires pour les aînés.

« Encore cette semaine, nous avons entendu des histoires d’horreur, particulièrement dans les CHSLD, où des gens ont été isolés pendant 10 jours sans pouvoir prendre de douche ou même se rendre aux toilettes. Depuis deux ans, les personnes âgées ont enduré toute sorte de sacrifices pour limiter la pandémie. On les a confinées dans leur chambre ou leur appartement, on a suspendu toutes leurs activités sociales et au début, certains les ont même montrées du doigt alors qu’elles étaient plutôt les plus fragiles de notre société dans les circonstances. Vivement qu’elles puissent renouer avec leur famille, leurs proches, leurs amis et leur réseau social! », se réjouit le député.

Métal du Golfe_VF

Une question mardi

« Moi-même, j’ai posé une question à ce sujet au gouvernement, pas plus tard que mardi. J’y soulignais d’abord que les règles uniformes ne convenaient pas partout, mais qu’elles étaient malheureusement appliquées sans nuance. Trop rigides, ces consignes provoquaient des injustices, notamment pour les aînés ayant reçu toutes les doses de vaccin disponibles à ce jour. Il fallait rétablir l’équilibre entre les mesures imposées et la détresse qu’elles créaient quotidiennement chez nombre de personnes âgées », souligne monsieur LeBel.

« Il restera maintenant à réparer ce que la pandémie a entraîné comme bouleversements pour les aînés. Je sais que les derniers longs mois ont causé beaucoup de dommages, entre autres aux clubs qui les réunissent. Je veux qu’ils sachent que je reste là pour les appuyer au besoin », assure Harold LeBel.

Facebook Twitter Reddit