Nouvelle de 19 h > Un parcours atypique
Nouvelle de 19 h

Un parcours atypique

Patrick Sullivan, récipiendaire du Mérite technologique agroalimentaire 2022, et Vincent Giasson, président de l’ATA. (Photo courtoisie Gaston Doré)

L’Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITAQ) signale que le Mérite technologique agroalimentaire 2022 a été attribué à Patrick Sullivan, diplômé en zootechnologie en 1976, dont le parcours est qualifié d’atypique et hors du commun.

Ce Mérite lui a été décerné jeudi (17 février) par l’Association des technologues en agroalimentaire (ATA) à l’occasion du Rendez-vous végétal organisé par le Réseau végétal Québec en collaboration avec l’Association québécoise des industries de nutrition animale et céréalière (AQINAC).

Métal du Golfe_VF

Remis chaque année par l’ATA, le Mérite technologique agroalimentaire vise à rendre hommage à une ou à un technologue qui, par son travail et par ses réalisations, a contribué de manière exceptionnelle au développement du secteur agroalimentaire, à la promotion de la profession de technologue et, de façon générale, au progrès de la société québécoise.

« L’Institut se réjouit de cette distinction qui est décernée à l’un de ses diplômés. Nous félicitons chaleureusement M. Sullivan pour ses accomplissements et pour son parcours professionnel exceptionnel. Nous le remercions de contribuer ainsi au rayonnement de l’ITAQ et à la promotion de la profession », a commenté Aisha Issa, directrice générale de l’ITAQ.

Formé à La Pocatière

Formé dans le domaine des productions animales au campus de La Pocatière, M. Sullivan a consacré une partie de sa vie professionnelle au secteur maraîcher et à la défense de la profession de technologue en agroalimentaire. Curieux de nature, générateur d’idées et innovateur, il est un excellent vulgarisateur et conférencier. Il a transmis sa passion et ses connaissances à de nombreux jeunes technologues et agronomes au cours de sa carrière.

Une belle carrière

Après ses études, M. Sullivan travaille d’abord en contrôle laitier dans le cadre du Programme d’analyse des troupeaux laitiers du Québec (PATLQ), puis au bureau régional du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) pendant 24 ans. Il s’oriente ensuite vers l’enseignement en culture maraîchère au campus de Saint-Hyacinthe de l’ITAQ jusqu’en 2012.

En 1990, il devient technicien principal, spécialiste en horticulture, pour le MAPAQ et en 1995, avertisseur pour le Réseau d’avertissement phytosanitaire du Québec. Ses publications hebdomadaires sont alors des références pour les producteurs maraîchers du Québec et leurs conseillers. M. Sullivan est aussi reconnu comme un spécialiste et une référence en plasticulture, une technique de production qui a donné un essor extraordinaire aux fermes maraîchères de la région de Saint-Hyacinthe. En 2003, la Fédération des producteurs maraîchers du Québec lui remet le Méritas Frédérick-Trudel pour souligner son apport à la vulgarisation et à l’implantation de nouvelles technologies sur les fermes maraîchères.

M. Sullivan est également un des pionniers fondateurs de l’Association des anciennes et anciens de l’ITA de Saint-Hyacinthe dans laquelle il est encore aujourd’hui administrateur. De même, il est reconnu pour son engagement de tous les instants dans la valorisation de sa profession, sa passion pour la défendre et la rigueur de ses arguments en tant qu’administrateur et directeur général de l’ATA.

Rappelons que l’ITAQ est le seul établissement d’enseignement collégial dédié exclusivement à l’agroalimentaire au Québec. Il offre sept programmes de formation technique liés aux activités agricoles, alimentaires, agroenvironnementales, horticoles et équines, ainsi qu’un service de formation continue dans ces secteurs d’activité. Pour plus d’information sur l’Institut, rendez-vous au www.itaq.ca.

Facebook Twitter Reddit