Actualités > Océanic > La première au Drakkar [VIDÉO]
Océanic

La première au Drakkar [VIDÉO]

L’Océanic s’incline 3-1, jeudi soir, face à son rival de la Côte-Nord
Mathis Gauthier surveille de près le capitaine du Drakkar, Jacob Gaucher, devant le filet de Patrik Hamrla (Photo journallesoir – Alexandre D’Astous)

Deux buts en troisième période ont brisé l’égalité de 1-1 pour permettre au Drakkar de Baie-Comeau de l’emporter 3-1 face à l’Océanic, jeudi soir, devant 2 871 spectateurs réunis au Colisée Financière Sun Life. 

La formation rimouskoise a donc échappé le premier de ses deux matchs en deux soirs face à ses rivaux de la Côte-Nord. Elle encaisse ainsi un cinquième revers consécutif.

L’incapacité de l’Océanic à tirer profit de quelques attaques en surnombre et de générer quoi que ce soit de dangereux lors de ses cinq jeux de puissance expliquent, un peu beaucoup, cette défaite.

« L’anémie de notre avantage numérique a fait mal assurément. Aussi, on a trois deux contre un et un trois contre un où on n’a pas un tir au filet. Je ne leur demande pas un filet, mais je leur demande de créer une chance de marquer et quatre fois, on a échoué. Dans un match serré comme ça, il faut tirer profit de nos chances », a commenté Serge Beausoleil.  

Il a ajouté que son club avait tout de même bien fait sur le plan défensif, sauf pour l’échappée sur le but de la victoire. 

« On ne leur en a pas donné ces chances-là de l’autre côté. En deuxième période, ils n’ont aucune chance de marquer. En troisième, on leur donne une échappée avec notre meilleur duo de défenseurs. À forces égales, on leur a donné quatre chances dans tout le match. » 

L’entraineur-chef a parlé de mauvaise exécution, mais avait une excuse pour les joueurs des deux équipes. 

« La qualité de la glace était horrible pour les deux bords. Il y a des rondelles qui sautent de nulle part. Il y a des soirées comme ça. »

Patrik Hamrla s’assure de bien voir la rondelle. (Photo journallesoir – Alexandre D’Astous)

Un but de chaque côté en première

On a eu droit à beaucoup d’offensive en première période avec 28 lancers, dont 17 par l’Océanic. Charles-Antoine Tremblay, avec son premier en carrière dans le circuit, a ouvert le pointage pour les visiteurs. Luke Coughlin (2e) a répliqué d’un tir voilé des poignets dans la partie supérieure.

Ce fut plus tranquille en deuxième période avec 11 lancers au total, dont sept par l’Océanic et aucun but. Puis, tôt au troisième engagement, Jacob Gaucher a battu le gardien Hamrla d’une belle feinte sur une échappée pour redonner les devants aux visiteurs. Il s’agissait de son 25e de la saison. Dans un filet désert, il a ajouté son 26e en toute fin de partie.

Patrik Hamrla a repoussé 25 lancers tandis qu’Olivier Adam signait une belle performance dans la victoire des siens avec ses 30 arrêts.

En bref

Alexandre Lefebvre, Zachary Lessard et Maël St-Denis (blessés) étaient absents chez l’Océanic… Il s’agissait du 5e de huit affrontements entre les deux équipes qui ont chacune deux victoires dans les quatre premiers matchs… L’Océanic recevra à nouveau le Drakkar, vendredi soir… Ce sera alors la promotion La Grande Veillée Tanguay du temps des Fêtes qui avait été remise lorsque le calendrier de la ligue avait dû être mis sur pause… 

Facebook Twitter Reddit