Actualités > Océanic > Deux en deux pour le Drakkar [VIDÉO]
Océanic

Deux en deux pour le Drakkar [VIDÉO]

L’Océanic s’incline 5-1 vendredi soir
William Dumoulin frappe à la porte du gardien Olivier Adam qui a joué un autre match de qualité pour le Drakkar. (Photo journallesoir – Alexandre D’Astous)

Impliqué dans une course pour une place en séries, le Drakkar de Baie-Comeau est venu chercher quatre gros points de classement à Rimouski.

Au lendemain de sa victoire de 3-1 jeudi soir, il a récidivé, cette fois par la marque de 5-1 face à l’Océanic au Colisée Financière Sun Life. En 24 heures, le Drakkar a doublé son nombre de victoires sur les patinoires adverses qui est passé de deux à quatre.  

La formation rimouskoise est sur une séquence difficile ayant perdu ses six derniers matchs, dont deux en prolongation. Serge Beausoleil n’a particulièrement pas aimé une séquence en deuxième période où le Drakkar a inscrit trois buts rapides.

« On a perdu totalement notre concentration pendant moins de deux minutes. C’est comme si un but nous mettait un match hors de portée. C’est là que ça s’est joué. Ça se résume assez simplement », a-t-il dit.

Son club a tout de même lancé 45 fois sur le gardien adverse. Un chiffre trompeur, selon lui.

« Il a été très bon, mais il y a beaucoup de tirs qui sont des lancers pop-corn, des lancers pour améliorer les chiffres de chaque joueur dans les statistiques avancées. Il faut donner le crédit à Baie-Comeau qui a une défensive lourde et très âgée avec deux 19 ans et un 20 ans. L’accès au filet est très bien protégé », a poursuivi Beausoleil qui a souligné la bonne première période de sa troupe.

Il a conclu en disant que les solutions sont là. « On est capable de jouer trois 20 minutes. Ce soir, on a eu trop de passagers. C’est très facile avec un œil averti de voir les gars qui glissent et qui ont moins d’acuité dans leurs batailles à un contre un, qui sont moins solides dans leurs replis. Il y a des gars qui ne jouent pas en fonction de l’équipe et ça m’agace d’aplomb. »

Pas de but en première

Les 2 804 spectateurs présents ont eu droit à une bonne première période au cours de laquelle il n’y a pas eu de but. L’Océanic a bénéficié d’un 5 contre 3 pendant une minute sans pouvoir marquer. 

Le match s’est joué en l’espace de 95 secondes tôt en deuxième période quand le Drakkar a inscrit trois buts rapides, ceux de Andrew Belchamber, Félix Gagnon et Nathan Baril. Après un temps d’arrêt, l’Océanic a pris de la vigueur et a attaqué le filet adverse, totalisant d’ailleurs 19 lancers dans l’engagement. Xavier Cormier a réduit l’écart, mais Jacob Gaucher a redonné une avance de trois buts aux visiteurs en déjouant Gabriel Robert. 

Ce dernier a cédé sa place à Patrik Hamrla en troisième. Il a été déjoué par un lancer de Niks Fenenko qui a mis fin à tout espoir des locaux de remonter la pente.

Ludovic Soucy (Photo journal le soir – René Alary)

Le capitaine mécontent

« Un match à oublier, a dit le capitaine Ludovic Soucy, visiblement affecté par la défaite. Perdre comme ça à la maison, c’est humiliant. Oui, on a 45 lancers, mais il y en a des faciles aussi. Les gars savent que je suis écœuré de perdre et ils sont écœurés de perdre. On va rebondir dimanche. Il va falloir qu’on exécute le plan de match et qu’on travaille tout le monde ensemble. »

Robert et Hamrla ont repoussé 23 lancers tandis qu’Olivier Adam signait une autre belle performance dans la victoire des siens avec ses 44 arrêts.

En bref

Luka Verreault s’est ajouté à la liste des blessés chez l’Océanic. Il rejoint Alexandre Lefebvre et Zachary Lessard. Par contre, Maël St-Denis a effectué un retour au jeu… Il s’agissait du 6e de huit affrontements entre les deux équipes. Les deux derniers auront lieu à Baie-Comeau, les 2 et 3 avril… Rencontré avant le match, l’ex-Océanic Michel Périard, membre de l’édition championne de la Coupe Memorial 2000. Il voulait faire découvrir à ses joueurs de l’équipe midget espoir Canimec (Centre-du-Québec) l’expérience d’un match de l’Océanic. Son club joue à Rivière-du-Loup, samedi. Il est l’entraineur-chef de la formation… L’Océanic visitera les Voltigeurs, dimanche à Drummondville… 

Facebook Twitter Reddit