Actualités > Société > L’Archevêché confirme l’entente
Société

L’Archevêché confirme l’entente

La cathédrale de Rimouski. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

L’Archevêché de Rimouski confirme avoir franchi une nouvelle étape dans son projet de restauration de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski.

Tel que nous l’annoncions ce matin, un communiqué de l’Archevêché diffusé en milieu d’après-midi indique : « En effet, le litige qui opposait la marguillière et le marguillier de la fabrique de la Cathédrale, respectivement Madame Nathalie Leblond et Monsieur Charles Lechasseur s’est terminé par un règlement à l’amiable. Voici l’essentiel de l’entente conclue entre les parties. »

« Les parties annoncent qu’un règlement final est intervenu dans le dossier judiciaire les opposant. Aux termes de cette entente, Jean-Charles Lechasseur et Nathalie Leblond quittent en date de ce jour leur fonction de marguillers au sein de la Fabrique de la paroisse Saint-Germain. En outre, chacune des parties impliquées se fournit une quittance complète totale, finale et définitive en lien avec tous les faits et reproches contenus dans les procédures judiciaires. Par ailleurs, les parties reconnaissent qu’aucune des allégations de fautes administratives de l’une envers l’autre contenues dans les actes de procédure n’a été démontré devant le tribunal », poursuit-on.

« Pour le moment, aucun autre commentaire ne sera émis », prévient l’Archevêché.

Facebook Twitter Reddit