Actualités > Société > Un autre pas vers la réouverture
Société

Un autre pas vers la réouverture

Une vue de la cathédrale depuis son côté Sud-Ouest. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

L’Archevêché de Rimouski et les marguilliers de la Fabrique Saint-Germain ne sont plus en situation de confrontation sur le plan juridique.

Aux yeux de plusieurs, cette situation représentait le principal obstacle à la démarche de restauration et de réouverture de la cathédrale, fermée depuis plus de sept ans. Une entente entre l’Archevêché et les marguilliers Nathalie Leblond et Jean-Charles Lechasseur met fin à une procédure de destitution des marguilliers entamée par l’Archevêché qui durait depuis 2019. En août 2020, les marguilliers avaient entrepris une contre-poursuite.

Départs

C’est ce qu’indique Radio-Canada Bas-Saint-Laurent ce matin, précisant que ces derniers ont aussi accepté de quitter leur poste. Par contre, rappelons qu’une entente est aussi intervenue précédemment concernant deux autres marguilliers Albert Carré et Victor Lepage. L’Archevêché les accusait de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour maintenir la cathédrale en bon état.

Mais d’un autre côté, un autre fait saillant de cette saga, la création de la Paroisse de la Bienheureuse Élisabeth-Turgeon, en 2017, a réuni toutes les autres églises de Rimouski à part de la cathédrale. Comme il n’y avait plus de paroissiens ni de messes pour la Fabrique Saint-Germain, il n’y avait plus de revenus.

Le début du renouveau

Rappelons aussi que l’archevêque Denis Grondin a nommé un nouveau président de la Fabrique Saint-Germain en décembre, Jean-Paul Heppell, ce qui a donné le coup d’envoi à une série d’événements susceptibles de mener à la réouverture de la cathédrale très prochainement. Entre autres une demande d’aide financière a été adressée au Conseil du patrimoine religieux. Selon une récente évaluation, la cathédrale aurait besoin de travaux urgents pour 2 M$ et de travaux à plus long terme pour 2,5 M$.

La cathédrale a été fermée en novembre 2014 parce que ses administrateurs croyaient que son délabrement représentait un risque pour la sécurité de ses usagers. Depuis ce temps, une série d’événements inattendus et de conflits de personnalités se sont produits et en ont empêché la réouverture.

Facebook Twitter Reddit