Actualités > Justice > Agression sexuelle : le juge s’impatiente
Justice

Agression sexuelle : le juge s’impatiente

(Photo: Unsplash photos)

Maintenant que Steeve Vallée est apte à subir son procès pour agression sexuelle et contact sexuel sur des personnes d’âge mineur, les dates devaient être fixées ce vendredi au palais de justice de Percé, mais elles n’ont pas pu l’être puisque l’accusé a décidé de changer d’avocat.

Le juge a accepté de reporter le dossier au 30 mai, mais il a prévenu l’accusé que le procès sera fixé, qu’il soit représenté ou non par un avocat.

Examen psychiatrique

Vallée, 42 ans, de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, a été déclaré apte à subir son procès, mardi à la suite d’un examen psychiatrique de 30 jours. Le médecin spécialiste avait demandé plus de temps pour compléter l’évaluation psychiatrique de l’accusé, au terme d’une première évaluation de sept jours, en février dernier.

Initialement, un procès de deux jours devait se tenir le 15 février, mais les procédures avaient été reportées au 28 février afin de fixer les nouvelles dates du procès.

Arrêté en janvier 2021

Vallée a été arrêté à son domicile le 14 janvier 2021. Il a été remis en liberté sous conditions, le lendemain, après une première comparution. Les événements remonteraient à quelques années. Une ordonnance de non-publication empêche les médias de donner des détails permettant d’identifier les victimes. Le fils de l’accusé, Nicolas, un des plaignants, a cependant demandé et obtenu la levée de cette ordonnance, car il souhaite être identifié.

Suivez les affaires judiciaires sur le Journal Le Soir.

Facebook Twitter Reddit