Actualités > Éducation > L’Océanic s’implique pour donner aux jeunes le goût de la lecture
Éducation

L’Océanic s’implique pour donner aux jeunes le goût de la lecture

Le capitaine de L’Océanic, Ludovic Soucy, discute lecture avec les jeunes participants au projet. Louky, lui, a promis de faire ses devoirs! (Photo Alexandre D’Astous, journallesoir.ca)

L’organisation de L’Océanic de Rimouski s’associe à la démarche COSMOSS Bas-Saint-Laurent et au Centre de services scolaire des Phares pour donner le goût de la lecture aux jeunes de la 3e à la 5e année du primaire, par l’entremise du programme NICSLECTURE.

Pour le projet-pilote amorcé le 19 avril et s’étendant sur neuf semaines jusqu’au 17 juin, 190 jeunes de neuf écoles des MRC de Rimouski-Neigette et de la Mitis sont embarqués dans l’aventure.

« Chaque semaine, les membres de NICKSLECTURE sont invités à lire 75 minutes selon leurs intérêts. En retour, ils reçoivent une carte de hockey exclusive d’un joueur de L’Océanic proposant des trucs de lecture et des mots d’encouragement. Si tous les membres de l’équipe ont relevé le défi, une carte s’ajoute à tous afin de valoriser l’esprit d’équipe », explique Emma Savard, de la Démarche COSMOSS, qui signifie Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé.

Métal du Golfe_VF

L’Océanic s’est empressé d’embarquer dans le projet. « Connaissant bien l’organisation, je savais que L’Océanic allait embarquer. Les études ont toujours été très importantes pour l’équipe qui a été la première à avoir un conseiller pédagogique à temps plein. L’entraîneur-chef est un enseignant », mentionne le président de la Démarche COSMOSS, le sénateur Éric Forest.

Photo : Le président de la Démarche COSMOSS, Éric Forest. (Photo Alexandre D’Astous Journal Le Soir)

Prêt à élargir l’initiative

Tous les partenaires semblent intéressés à étendre le projet à plus d’écoles l’an prochain. « Nous avons des liens partout au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Nous sommes prêts à nous impliquer dans plus d’écoles », assure le directeur des ventes et du marketing de L’Océanic, Jean-Philippe Bérubé.

Le directeur des ventes et du marketing de L’Océanic, Jean-Philippe Bérubé. (Photo Alexandre D’Astous Journal Le Soir)

Un capitaine très impliqué

Le capitaine de L’Océanic, Ludovic Soucy est très impliqué dans sa communauté. Il sera d’ailleurs le candidat de l’équipe rimouskoise pour le trophée du Joueur humanitaire par excellence de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), succédant à des joueurs comme Samuel Laberge et Anthony D’Amours.

« Nous sommes un peu des modèles pour les jeunes. C’est à nous de nous assurer d’être des modèles positifs. La lecture est très importante pour apprendre des choses dans la vie. Aujourd’hui, je me rends compte que j’aurais dû lire plus quand j’étais plus jeune. Quand ça va moins bien, je sors mon livre de Sylvain Guimond « Le hockey, c’est dans la tête! » et je sens un regain d’énergie », souligne celui qui a réalisé une capsule vidéo pour motiver les jeunes avec ses coéquipiers Xavier Cormier, Gabriel Robert, Alexandre Lefebvre et Mathis Gauthier.

Engagement et persévérance

« C’est un beau projet pilote qui promeut de belles valeurs d’engagement et qui rehausse la persévérance et la motivation des jeunes. On voit nos jeunes plonger dans la lecture. C’est très intéressant et stimulant », commente la directrice de l’école du Rocher-d’Auteuil, dans le district de Sacré-Cœur à Rimouski, Marie-France Hins.

Quatre participants au projet de l’école du Rocher-d’Auteuil : Charles Habel, Léonard Sirois, Joss Lévesque et Alexis Raymond. (Photo Alexandre D’Astous Journal Le Soir)

Les autres écoles participantes proviennent de Rimouski, Saint-Gabriel, Les Hauteurs et Sainte-Angèle-de-Mérici. D’autres centres de services scolaires du Bas-Saint-Laurent ont démontré de l’intérêt à joindre l’aventure l’an prochain.

Le projet s’adresse autant aux filles qu’aux garçons, bien qu’il soit une solution pour favoriser la réussite scolaire des garçons.

Facebook Twitter Reddit