Actualités > Océanic > Direction Saint John pour le match décisif [VIDÉO]
Océanic

Direction Saint John pour le match décisif [VIDÉO]

Patrik Hamrla époustouflant dans un gain de l’Océanic 1-0 sur les Sea Dogs
Patrik Hamrla a connu une excellente sortie devant son filet (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

Le gardien Patrik Hamrla a repoussé 40 lancers pour mener l’Océanic à un gain de 1-0 sur les Sea Dogs de Saint John, mardi soir au Colisée Financière Sun Life. 

La série au meilleur de cinq est maintenant à égalité 2-2. Le match décisif sera joué jeudi soir au TD Station.

L’exploit de Hamrla n’est pas banal. Il a blanchi une équipe qui a marqué 311 buts en saison régulière, le plus haut total dans le circuit. Devant lui, la formation rimouskoise a offert une performance collective de grande qualité pour limiter la puissante attaque des Sea Dogs à de rares attaques en surnombre. L’effort a été là du début à la fin

« Avant le match, j’ai dit dans le speech que ce n’était pas mon dernier match dans ce chandail-là. Les gars ont compris le message et sont allés à la guerre ce soir », a lancé le capitaine et vétéran de cinq ans avec l’Océanic, Ludovic Soucy.

« Nous sommes restés structurés et on a essayé de donner le moins de chances possible. On a écouté les propos de nos entraineurs. Et, il ne faut pas oublier nos partisans. C’est comme s’ils étaient 10 000 ce soir », a poursuivi le capitaine.

Serge Beausoleil ne pouvait que saluer la sortie de son équipe. « Ce matin, je leur ai dit qu’on croyait en eux autres. Je suis très fier de voir comment les gars ont compétitionné ce soir. Ils ont puisé dans des énergies insoupçonnées », a dit un entraineur-chef ému qui a été très actif, encore plus que d’habitude, derrière son banc tout au long de la rencontre. 

Thomas Couture réalise un arrêt avec de la circulation devant son filet. (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

Dumoulin marque

Il n’y a pas eu de buts au cours de la première période enlevante malgré tout. 

Les visiteurs ont dominé le second engagement, mais c’est l’Océanic qui a ouvert le pointage par l’entremise de William Dumoulin sur une belle incursion au filet. 

« Un but de séries, la rondelle a frappé mon patin et est rentrée dans le filet. J’étais à la bonne place au bon moment. Je vais le prendre. Patrik a fait toute la différence et on a pu gagner le match avec un but. On lui en doit une », a expliqué l’attaquant de 19 ans. Une longue reprise vidéo a été nécessaire pour confirmer le but. 

Patrik Hamrla (Photo archives Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Dans ce deuxième engagement, Hamrla a volé la vedette avec quelques arrêts spectaculaires pendant que Serge Beausoleil a gesticulé plus d’une fois en réaction au travail des vétérans arbitres Sylvain et Dutil. Son équipe a notamment tenu le coup durant les cinq minutes d’une punition décernée au défenseur Charles Côté pour avoir donné un coup à la tête. Les visiteurs ont continué de presser le pas en troisième, mais Hamrla a été intraitable sur les 19 lancers en sa direction. Au total, les Sea Dogs ont dominé 40-14 dans les tirs au but.

Beausoleil : « pas un coup à la tête »

Sur la majeure décernée à son défenseur, Beausoleil n’a pas hésité à commenter dans son point de presse.

« Ce n’est pas une mise en échec à la tête. C’est donner de la bande assurément. Je ne mets pas ça sur le dos des arbitres parce que ça arrive vite. C’est la deuxième majeure qu’on a dans cette série. Le gars reste à terre. Ensuite, il n’a fait aucun protocole de commotion pour une mise en échec sensée à la tête et il revient dans le même avantage numérique. C’est une disgrâce. Quand t’es rendu que t’as besoin de faire des choses comme ça pour gagner un match, t’es capable de n’importe quoi. Ça n’a pas de bon sens qu’on a eu une majeure. Il n’y avait pas de mise en échec à la tête et il n’y a certainement pas de protocole de commotion qui a été suivie par la suite », a-t-il dénoncé . 

Arbitre mécontent

En fin de match, c’est l’officiel Nicolas Dutil qui semblait furieux après Beausoleil quand les joueurs de l’Océanic ont quitté le banc pour aller féliciter leur gardien alors qu’il y avait un peu de chamaillage. Dutil a bien tenté de repousser les joueurs vers leur banc. 

« Normalement, on retient les gars au banc, mais j’ai donné la main à Donald (Dufresne). Je me suis viré et les gars étaient sur la glace. D’habitude, ils ont plus de retenue que ça, mais en même temps, les blancs de l’autre bord n’avaient pas à rester là », a-t-il expliqué.

En bref

2 262 spectateurs ont assisté à la rencontre. Ils ont embarqué et poussé leur équipe. Il y avait beaucoup d’ambiance dans l’amphithéâtre… Pas de changements dans l’alignement de l’Océanic. Blessés, Xavier Cormier, Luke Coughlin et Julien Béland n’ont pas joué, tout comme Alexandre Lefebvre complétait sa suspension de deux parties… Le cinquième match de la série sera présenté jeudi soir, 18 h, à Saint John…

Série Océanic / Sea Dogs

  • Jeudi 5                          Océanic 3 Sea Dogs 1
  • Vendredi 6                    Océanic 2 Sea Dogs 4
  • Lundi 9                         Sea Dogs 5 Océanic 2
  • Mardi 10                       Sea Dogs 0 Océanic 1
  • Jeudi 12             18 h      Océanic vs Sea Dogs
Facebook Twitter Reddit