Actualités > Justice > Complicité après les faits
Justice

Complicité après les faits

Dans une histoire de meurtre
Le palais de justice Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Maxime Labrie, 31 ans, de Rimouski, va plaider coupable le 22 juin à une accusation de complicité après les faits dans l’histoire du meurtre de Maxime Dugas-Lepage, 27 ans, survenu le 22 janvier 2020 à Sainte-Anne-des-Monts.

Les deux parties ont demandé, vendredi matin, au palais de justice de Rimouski, au juge de la Cour du Québec, Jules Berthelot, de transférer le dossier en Cour supérieure pour que Labrie plaide coupable le 22 juin devant le juge qui a entendu le procès de l’accusé principal, Steve Lévesque, 46 ans, dont le procès s’est déroulé devant un jury au cours des dernières semaines à Rimouski. Le jury a déclaré Lévesque coupable de meurtre en second degré vendredi soir. Les représentations sur sentence auront lieu le 22 juin.

Métal du Golfe_VF

Détenu depuis janvier 2020

Dans le cas de Maxime Labrie, une suggestion commune de sentence sera présentée par les parties au juge François Huot, le 22 juin. L’accusé est détenu depuis son arrestation en janvier 2020. Il est présentement au centre de détention de Roberval. Le juge a ordonné sa présence physique au palais de justice de Rimouski, le 22 juin.

Facebook Twitter Reddit