Actualités > Justice > Enquête sur liberté reportée
Justice

Enquête sur liberté reportée

Éric Bernier pourrait comparaître aujourd’hui
(Photo: Unsplash photo)

Arrêté le 25 mars dernier lors d’une opération policière de lutte au trafic de stupéfiants, Éric Bernier, 54 ans, de Rivière-du-Loup, était de retour en Cour lundi dernier pour son enquête sur remise en liberté, mais cette dernière a été reportée à ce jeudi 23 juin, au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Tôt le matin du 25 mars dernier, les enquêteurs du service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec accompagnés de policiers du poste de la MRC de Rivière-du-Loup et assistés d’un maître-chien ont effectué une perquisition en matière de lutte au trafic de stupéfiants en se rendant dans une résidence de la rue Alexandre à Rivière-du-Loup où ils ont découvert environ 84 grammes de cocaïne, des équipements servant à la revente de stupéfiants, de l’argent comptant ainsi qu’un pistolet à air comprimé qui ont été saisis par les policiers.

Accusé en matière de stupéfiant et de possession d’une arme

Le résident des lieux a été arrêté sur place. Il a comparu une première fois le lundi 28 mars au palais de justice de Rivière-du-Loup afin de répondre à des accusations de trafic, possession en vue de trafic de stupéfiants et possession d’une arme en contravention avec une ordonnance du tribunal dans une cause antérieure.  

À la suite de sa comparution, Bernier était demeuré détenu en attendant son retour devant le tribunal le 11 avril, puis le 30 mai. Rappelons que la détention préventive, celle purgée avant l’imposition d’une peine, compte à 1,5 jour par jour purgé.

Facebook Twitter Reddit