Publireportage > « Méditations sur la beauté »
Publireportage

« Méditations sur la beauté »

Les Jardins de Métis (crédit photo : Ann-Sophie Croft-Lebel

Les Jardins de Métis représentent « l’implantation de la beauté dans un territoire qui, naturellement, de l’avis de plusieurs, ne serait pas censé être aussi magique et splendide et rempli de beauté », pour reprendre les mots de Marie-Thérèse Fortin, narratrice de la version française de la promenade théâtrale audio Méditations sur la beauté. Emplacement idéal donc pour accueillir cette nouvelle production du Théâtre les gens d’en bas.

Née de cette réinvention qu’a connu le milieu culturel durant les deux dernières années en raison de la pandémie, cette adaptation de l’œuvre de l’écrivain François Cheng sur tous les aspects de la beauté par Eudore Belzile se veut être une invitation pour le public à aller à la rencontre de l’art en nature plutôt qu’à travers un écran comme nous en avons pris l’habitude récemment.

Pourquoi cette production du Théâtre les gens d’en bas vaut-elle le détour?

Pour déambuler dans cet endroit fabuleux que sont les Jardins de Métis tout en se laissant bercer par la douce voix de Marie-Thérèse Fortin qui livre si bien les mots de François Cheng ainsi que la poésie et la musicalité de notre langue française.

Marie-Thérèse Fortin (crédit photo : Ann-Sophie Croft-Lebel)

Pour apprécier la combinaison des nuances vocales, multiples et subtiles, de Marie-Thérèse Fortin, de la musique intemporelle de Claude Léveillée ainsi que des sons naturels des Jardins de Métis, enregistrés à l’aube pour capturer l’éveil de cette nature qui nous accompagne tout au long de l’écoute.

Pour prendre un moment pour soi, pour faire un retour aux sources et se laisser porter par ces méditations sur la beauté de la nature, des êtres, des arts, éloignées de cette compréhension superficielle de la beauté à laquelle on s’arrête trop souvent.

Pour terminer, on se laisse sur cette invitation de Stéphanie Therriault, directrice de la programmation du Théâtre les gens d’en bas : « Parler de beauté, réfléchir à la beauté, méditer sur la beauté aura de tout temps été nécessaire. Et je crois qu’on en a particulièrement besoin ces temps-ci. »

Alexander Reford, le directeur des Jardins de Métis (Crédit photo : Ann-Sophie Croft-Lebel

Pour vivre l’expérience, on se procure l’audioguide directement à l’entrée des Jardins de Métis lors la visite pour seulement 8$ taxes incluses par personne (en supplément du droit d’accès aux Jardins, si applicable). Disponible du mardi au samedi de 9 h à 15 h, du 1er juillet au 20 août 2022.

Pour plus d’informations, rendez-vous directement sur le site du Théâtre les gens d’en bas : http://theatredubic.com/saison-2022-2023/meditationssurlabeaute/

Facebook Twitter Reddit