Actualités > Justice > Présumé trafiquant reporté à décembre
Justice

Présumé trafiquant reporté à décembre

(Photo archives)

Enrico Méthot, 43 ans, de Sainte-Anne-des-Monts, l’une de six personnes arrêtées le 31 mars 2022 lors d’une opération contre le trafic de stupéfiants, était de retour en Cour lundi au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts pour donner une orientation à ses dossiers, notamment par le choix d’un plaidoyer.

Les dossiers ont été reportés à la même étape au 6 décembre. Il s’agit d’un quatrième report à la même étape. Enrico Méthot demeure détenu pendant le processus judiciaire. Il est détenu depuis son arrestation le 31 mars. Il fait face à des accusations de trafic de stupéfiants, possession en vue de trafic de cocaïne et de méthamphétamine, recel et bris d’engagement.

Métal du Golfe_VF

Crimes majeurs

Les enquêteurs de la division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec plusieurs policiers en provenance de divers postes MRC de la région Gaspésie, ont mené une série de perquisitions et d’arrestations afin de mettre fin aux activités de revente d’un réseau organisé de trafic de stupéfiants opérant sur le territoire de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Importante saisie

Les perquisitions réalisées dans des résidences de La Martre et dans un immeuble à logements de Sainte-Anne-des-Monts ont permis aux policiers de saisir:

  • Environ 2.2 kg de cocaïne;
  • environ 12 000 comprimés de métamphétamine;
  • environ 225 grammes de résine de cannabis;
  • 15 armes de chasse;
  • neuf arbalètes;
  • environ 7000$ en argent canadien;
  • près de 20 livres de cannabis;
  • trois véhicules d’une valeur totale d’environ 115 000$;
  • quatre motoneiges hors-piste d’une valeur approximative de 40 000$;
  • un VTT de type côte à côte d’une valeur d’environ 15 000$;
  • une dameuse sur chenilles d’une valeur d’environ 10 000$;
  • Six cellulaires;
  • une emballeuse sous vide commerciale;
  • environ 2000 sacs à emballeuse;
  • une balance;
  • une machine à compter l’argent.

Cette enquête, initiée il y a quelques mois à la suite d’informations reçues du public, visait un réseau organisé de trafiquants qui importait de l’extérieur de la région diverses drogues qui étaient ensuite revendues dans la région de la MRC Haute-Gaspésie.

Facebook Twitter Reddit