Actualités > Justice > 15 mois de prison pour l’ex-journaliste Pierre Morel
Justice

15 mois de prison pour l’ex-journaliste Pierre Morel

Palais de justice de Matane
(Photo: Unsplash photos)

L’ex-journaliste Pierre Morel, 70 ans, de Matane, a été condamné à une peine de 15 mois de prison pour plusieurs accusations de voies de fait remontant à 2021 et pour ne pas avoir respecté les conditions de sa remise en liberté, ce qui l’avait dirigé vers les cellules en mai 2022. 

La détention préventive comptant à 1,5 jour par jour purgé, elle représente l’équivalent de cinq mois de détention. Il reste donc 294 jours à purger pour Pierre Morel. Mardi, au palais de justice de Matane, le juge de la Cour du Québec, James Rondeau, a entériné la suggestion commune des parties qu’il n’a pas considérée comme étant déraisonnable, mais il a indiqué à l’accusé que la peine aurait pu être plus sévère. 

Pierre Morel a plaidé coupable à des accusations de voies de fait pour des événements survenus en avril et en décembre 2021, notamment un étranglement. Une ordonnance de non-publication protège l’identité de la victime. 

Rapport défavorable à l’accusé

Le rapport présentenciel décrit Pierre Morel comme un homme jaloux, possessif, manipulateur et acerbe dans ses propos, dont la gravité de la violence s’accentue avec le temps. 

Avant l’imposition de la peine, la victime a adressé une lettre au tribunal pour demander au juge de faire preuve de clémence.

La peine de prison sera suivie d’une probation de trois ans où l’accusé devra notamment être suivi par un organisme pour personnes violentes.

Facebook Twitter Reddit