Actualités > Québec 2022 > La MRC partage ses préoccupations
Québec 2022

La MRC partage ses préoccupations

Avec cinq candidats aux élections du 3 octobre
Les maires de Rimouski-Neigette ont rencontré cinq candidats. (Photo: archives)

Les élus.es du conseil de la MRC de Rimouski-Neigette ont rencontré, hier soir, des candidats.es aux élections provinciales du 3 octobre.

La MRC s’est fixée pour condition de ne faire l’exercice qu’avec des candidats de partis reconnus par Élections Québec et récoltant au moins 5 % des intentions de vote en date du 31 août, selon le site d’interprétation des sondages Qc125.

Selon le préfet, Francis St-Pierre, cette rencontre a permis de mieux connaître les aspirants.es au poste de député de Rimouski et de partager avec eux les enjeux de la MRC.

« Nous avons fait part de trois grandes thématiques, à savoir le défi intergénérationnel, l’allègement des programmes gouvernementaux et le besoin de s’adapter et d’innover », précise monsieur St-Pierre.

Conjuguer les services

Pour le défi générationnel, le préfet a fait valoir l’importance de conjuguer les services de proximité pour les jeunes familles (garderies, accès à la propriété, loisir, etc.) avec ceux pour les aînés désirant rester dans leur municipalité (HLM, transport collectif, etc.).

Quant aux programmes gouvernementaux, les élus.es de la MRC ont fait valoir que le mur-à-mur ne fonctionne pas. « Les programmes d’aide sont structurés pour les grandes villes ayant des ressources humaines pour remplir des formulaires et faire la reddition de comptes, ce qui n’est pas le cas des petites municipalités », constate Francis St-Pierre.

Il cite aussi le cas de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) qui refuse de considérer les terres non propices à l’agriculture, alors que les routes et les services municipaux sont là.

Innover

De l’avis des élus.es de la MRC, le gouvernement doit aussi innover et s’adapter aux besoins des régions. En guise d’exemple, le préfet trouve inacceptable qu’une salle d’hémodynamie pour soigner les personnes cardiaques ne soit pas encore implantée à Rimouski.

Dans l’ensemble, les élus.es de la MRC se disent satisfaits des rencontres avec les candidats.es Samuel Ouellet (PQ), Claude Laroche (PLQ), Maïté Blanchette Vézina (CAQ), Carol-Ann Kack (QS) et Stéphanie Du Mesnil (PCQ).

« Rimouski-Neigette a des forces à maximaliser et des perspectives à bonifier. Nous espérons travailler de concert avec la personne élue au cours des quatre prochaines années », conclut Francis St-Pierre.

Facebook Twitter Reddit