Actualités > Justice > Tentative de meurtre : enquête préliminaire en cours
Justice

Tentative de meurtre : enquête préliminaire en cours

(Photo: Unsplash photos)

Prévue pour cinq jours, l’enquête préliminaire commune pour deux des trois accusés de tentative de meurtre dans une histoire remontant au 14 août 2021 a débuté lundi, au palais de justice de Rivière-du-Loup et elle se poursuivait ce mardi.

Les accusés sont Jean Junior L’Arèche Baptiste, 32 ans, de Rivière-du-Loup et Ricky Royer, 35 ans, de Rivière-du-Loup. L’enquête préliminaire est entendue par le juge Pierre L. Rousseau. Cette étape permet aux avocats des deux accusés d’interroger des témoins avant la tenue du procès. Les témoignages sont frappés d’une ordonnance de non-publication afin de ne pas influencer les procès à venir.

Détenus

Les deux accusés ont renoncé à la tenue de leur enquête sur remise en liberté et ils resteront donc détenus pendant la suite du processus judiciaire. Rappelons que la détention préventive, celle faite avant l’imposition d’une sentence, compte à 1,5 jour par jour purgé.

Jean junior L’Areche Baptiste a déjà plaidé non coupable et il a demandé la tenue d’un procès devant un jury précédé d’une enquête préliminaire.

Arrêtés en décembre

Les accusations portées sont en lien avec la découverte d’un homme de 29 ans, retrouvé blessé gravement, sur le bord de l’autoroute 85 à Saint-Antonin dans la soirée du 14 août dernier.

Jean junior L’Areche Baptiste a été arrêté le 2 décembre en soirée à sa résidence de Rivière-du-Loup. Ricky Royer a été appréhendé au Centre de détention de Montréal le 3 décembre au matin. Il a comparu une première fois par visioconférence au Palais de justice de Rivière-du-Loup le 3 décembre et il a été gardé détenu. Il est en prison depuis ce temps.

Les deux individus font face à plusieurs chefs d’accusation, dont ceux de tentative de meurtre, voies de fait graves, séquestration et utilisation d’une fausse arme pour perpétrer un acte criminel.

Facebook Twitter Reddit