Actualités > Faits divers > Le Bureau des enquêtes indépendantes poursuit son travail
Faits divers

Le Bureau des enquêtes indépendantes poursuit son travail

Décès d’un homme au cours d’une opération policière
Le Bureau des enquêtes indépendantes effectue une investigation sur un événement survenu le 4 septembre en soirée, à Rimouski. (Photo: Facebook-SQ)

Un mois après le décès mystérieux d’un homme lors d’une opération policière à Rimouski, le 4 septembre dernier, le Bureau des enquêtes indépendantes confirme poursuivre son travail dans ce dossier.

« On peut confirmer pour l’instant que l’enquête est toujours en cours, le dossier n’a toujours pas été soumis. Il est difficile de s’avancer sur un échéancier. Il y a certains éléments qu’on ne contrôle pas en termes de temps. Nous attendons certains retours d’information. Chose certaine, les enquêteurs travaillent activement sur ce dossier » mentionne un responsable des communications du BEI, Guy Lapointe.

Identité

Ce n’est pas le BEI qui divulgue l’identité de la victime. Les proches de la celle-ci ont été avisés de son décès, mais c’est au coroner que revient la responsabilité de rendre son identité publique, une fois son identification confirmée à sa satisfaction.

Enquêteurs

Par ailleurs, cinq enquêteurs ont été initialement déployés lors de l’événement. « Ce sont des enquêteurs qui se sont formellement rendus sur les lieux à la suite de l’événement, mais d’autres enquêteurs peuvent travailler sur le dossier en cours de route, parce qu’ils prennent la relève ou parce qu’ils s’ajoutent à l’équipe », signale monsieur Lapointe.

Chute dans un escalier

Des intervenants sociaux ont souligné au Journal Le Soir qu’ils s’intéressent de près à cet événement impliquant un individu visiblement perturbé. Ils estiment que des questions se posent à savoir si l’intervention s’est déroulée selon les règles de l’art.

Le 4 septembre 2022, vers 19 h 47, les policiers de la Sûreté du Québec auraient été appelés à intervenir en lien avec un homme désorganisé et couché au sol dans un lieu public. Lorsque les policiers seraient arrivés sur les lieux, l’homme aurait déjà quitté les lieux. Les policiers auraient effectué des démarches pour retrouver l’homme.

Les policiers l’auraient localisé, dans un état désorganisé, à l’intérieur de l’édifice à logements où il demeure. Alors que les policiers l’auraient interpellé, l’homme aurait effectué une chute dans un escalier. Gravement blessé, l’homme de 52 ans aurait été conduit dans un centre hospitalier où il a succombé à ses blessures.

Principes

Lorsqu’il est chargé d’une enquête, le Bureau des enquêtes indépendantes est tenu de respecter des règles, des principes de droit et des lois quant à la divulgation de l’information dont il dispose.

Afin de ne pas compromettre l’intégrité et l’impartialité de ses enquêtes, le BEI garde confidentiels les faits et les informations qu’il juge sensibles. Il ne formule aucune hypothèse et n’émet pas de commentaires sur les événements dont il est chargé de faire la lumière.

Il a la responsabilité de protéger la confidentialité des renseignements recueillis en cours d’enquête et l’anonymat des témoins. Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web.

Facebook Twitter Reddit