Actualités > Dernière heure > Rimouski accède au conseil des ministres
Dernière heure

Rimouski accède au conseil des ministres

Maïté Blanchette Vézina à la tête du nouveau ministère des Ressources naturelles et des Forêts
La nouvelle députée caquiste de Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina. (Photo courtoisie)

Pour la première fois en plus de 20 ans, une élue représentant la circonscription de Rimouski accède au conseil des ministres du gouvernement du Québec.

Lors du dévoilement de son équipe sur laquelle il misera pour son deuxième mandat, François Legault nommera Maïté Blanchette Vézina à la tête d’un tout nouveau ministère englobant les ressources naturelles et les forêts, a appris le Journal Le Soir.

Métal du Golfe_VF

La nouvelle députée caquiste de Rimouski obtient aussi le titre de ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

Pendant la campagne électorale, le « national » a mis le paquet pour conquérir le comté de Rimouski, qui était aux mains du PQ depuis 1994. L’organisation même de la Coalition Avenir Québec avait délégué à Rimouski du personnel politique expérimenté pour aider Maïté Blanchette Vézina à être élue.

Capable de prendre sa place

Deux ténors parmi les ministres sortants, Christian Dubé et Simon Jolin Barrette ont aussi déclaré au Journal Le Soir qu’ils souhaitaient voir madame Blanchette Vézina accéder au cabinet.

Maïté Blanchette Vézina lors de son assermentation comme nouvelle députée de Rimouski, avant-hier. (Photo courtoisie)

« Maïté est une personne toute qualifiée pour défendre avec vigueur les intérêts du comté de Rimouski. Elle est avocate de formation et elle a aussi de l’expérience au niveau municipal. C’est quelqu’un qui est capable de faire en sorte de prendre sa place au sein du gouvernement du Québec. J’ai hâte de collaborer avec elle », avait déclaré monsieur Jolin Barrette lors de sa récente visite à Rimouski.

Solange Charest a été la dernière députée de Rimouski à obtenir un titre ministériel. Madame Charest a été Secrétaire d’État à la Recherche, à la Science et à la Technologie du 30 janvier 2002 au 29 avril 2003. Avant elle, au début des années 1980, Alain Marcoux, aussi du PQ, a été ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, ministre du Revenu, ministre des Affaires municipales, puis ministre délégué à l’Aménagement.

Plus de détails à venir en fin de journée…

Facebook Twitter Reddit