Actualités > Société > Cérémonie du Souvenir, ne pas oublier !
Société

Cérémonie du Souvenir, ne pas oublier !

Commémoration pour le jour du souvenir de 2022 (Photo: journallesoir.ca, Louise Ringuet)

Au monument des Braves, la cérémonie commémorative fut marquée par la solennité en ce dimanche matin.

Arrivée de la parade

L’allocution d’ouverture à donner le ton en soulignant la présence d’un grand nombre de vétérans de la Légion canadienne, anciens combattants, dignitaires, troupes et d’une foule record rassemblées en silence. 

L’importance du souvenir

S’en suit un discours qui souligne et rend hommage au courage et au dévouement des hommes et femmes braves qui ont fait le sacrifice suprême, soit mourir pour leur pays. Les hostilités de la Première Guerre mondiale ont pris fin le 11 novembre 1918 à 11 h – la onzième heure du onzième jour du onzième mois.

« Depuis, les Canadiens ont combattu dans d’autres guerres et bon nombre ont donné́ leur vie, sont revenus avec des séquelles graves, afin que nous puissions être libres aujourd’hui, on doit aussi se souvenir d’eux aussi », nous rappelle  Jean-Rock Lavoie , président de la Filiale No 36 de Rimouski.

Discours sur l’importance du souvenir,  Jean-Rock Lavoie, président de la Filiale No 36 de Rimouski (Photo: journallesoir.ca, Louise Ringuet)

Au Champ d’Honneur

Au champ d’honneur, les coquelicots 

Sont parsemés de lot en lot

Auprès des croix; et dans l’espace 

Les alouettes devenues lasses 

Mêlent leurs chants au sifflement

Des obusiers. 

Nous sommes morts

Nous qui songions la veille encor’

À nos parents, à nos amis,

C’est nous qui reposons ici

Au champ d’honneur. 

À vous jeunes désabusés

À vous de porter l’oriflamme 

Et de garder au fond de l’âme 

Le goût de vivre en liberté. 

Acceptez le défi, sinon

Les coquelicots se faneront 

Au champ d’honneur. 

Jean Parizeau Une adaption du poème « In Flanders Fields » de John McCrae 

Une assemblée silencieuse et solennelle (Photo: journallesoir.ca, Louise Ringuet)

Une assemblé silencieuse

Les gens présents ont pu observer deux minutes de silence, entendre la « Dernière sonnerie », récitée au champ d’honneur, porter le coquelicot et voir les dignitaires faire l’inspection des troupes et vétérans. Un rappel a été fait à la foule que la Campagne du coquelicot est essentiellement une initiative locale menée par les filiales de la Légion dans les villes et autres localités partout au pays. Les dons recueillis durant la campagne sont conservés à la filiale et détenus en fiducie afin de soutenir directement les vétérans et leurs familles au sein de leur communauté et de faire en sorte que les Canadiens et les Canadiennes « n’oublient jamais ».

La cérémonie se termine avec une invitation, le 11 novembre prochain, lors du match de l’Océanic. Ce sera la soirée thématique « Jour du Souvenir. » Les anciens combattants invitent les spectateurs à y porter fièrement le coquelicot.

Facebook Twitter Reddit