Culturel > Déjà 100 ans pour René Lévesque
Culturel

Déjà 100 ans pour René Lévesque

René Lévesque (Photo: archives BAnQ)

La municipalité de Sainte-Luce rend hommage à René Lévesque lors du récital intitulé : « Cent ans! René Lévesque », qui prendra place ce soir, dès 19 h 30, à la Salle Louis-Philippe Anctil.

Le coût d’entrée du spectacle est de 7,50 $.

Le travail de Pierre Michaud

L’auteur-compositeur-interprète Gaspésien, Pierre Michaud, a conçu ce récital, comme son nom l’indique, en l’honneur du centième anniversaire de naissance de l’homme politique. Il en a d’ailleurs fait la représentation à quelques reprises cette année.

« Au-delà de l’homme politique, René Lévesque est un personnage. Je suis un Gaspésien, je suis né à Chandler et René Lévesque est aussi un Gaspésien et un grand Québécois », explique monsieur Michaud.

L’auteur-compositeur-interprète Gaspésien, Pierre Michaud (photo courtoisie)

« Il y a eu un sondage auprès de la population, il y a cinq ou six mois. Il était demandé aux gens quel premier ministre les avait le plus marqué. Plus que 60 % des répondants disaient René Lévesque. Juste le fait que déjà 60 % des gens sondés considèrent que René Lévesque est la personne qui a joué un rôle des plus marquants, ça venait justifier une certaine considération. »

Un homme inspirant

C’est d’ailleurs un avis que partage la mairesse de Sainte-Luce, Micheline Barriault.

« Peu importe notre allégeance politique, René Lévesque a marqué le Québec. Quelques décennies plus tard, il continue de nous inspirer et de nous donner la fierté d’être québécois. Il est reconnu par tous les partis politiques comme étant un grand démocrate et une inspiration pour tous. C’est un politicien qui militait pour le développement des régions, sujet toujours d’actualité. Nous sommes fiers de pouvoir faire vivre sa mémoire lors d’une soirée hommage ouverte à toute la population de Sainte-Luce et ses environs. »

Fonctionnement du spectacle

Monsieur Michaud sera accompagné de Jean-Maurice Lebreux à la guitare, de Julien Lebreux à la basse et d’Anne Minville comme choriste. Pour construire le spectacle, l’auteur-compositeur-interprète s’est servi de l’autobiographique du fondateur du Parti Québécois.  

« J’ai puisé des anecdotes de vie de René Lévesque dans son autobiographie publiée en 1986 – soit un an après sa démission comme premier ministre et un an avant son décès – intitulée : « Attendez que je me rappelle. » J’ai choisi les anecdotes pour mettre en lumière la personne plutôt que le personnage politique en rappelant notamment ses origines gaspésiennes par des souvenirs d’enfance, son côté rêveur, poétique, humaniste et visionnaire et en évoquant en finale quelques anecdotes évoquant son rêve politique. Par ces courts extraits je donne la parole à monsieur Lévesque et chacun est suivi d’une ou deux chansons. Les chansons sont de mon répertoire et de celui de Félix Leclerc sachant l’amitié et le respect que ces personnes se portaient. »

À propos des musiciens

Jean-Maurice Lebreux, natif et résident de Grande- Vallée, accompagne, voix et guitare et nous fait aussi goûter à son harmonica plaintif. Il porte harmonies, rythmes et cadences avec l’assurance sensible et fragile d’un virtuose. Avec en poche un baccalauréat en musique, il a été co-fondateur du Festival en chanson de Petite-Vallée, directeur musical et musicien. Il a travaillé avec Gilles Vigneault, Michel Rivard, Richard Séguin, Plume Latraverse, Laurence Jalbert, Manuel Brault.

Pierre Michaud, est d’origine gaspésienne. Après avoir connu la période des boites à chansons des années 1960/70, il complète des études en droit et met en veilleuse sa démarche artistique pour se consacrer à la pratique du droit et de la gestion dans le secteur public et parapublic.

À la retraite il renoue avec la chanson pour son grand plaisir et depuis 2008, multiplie les spectacles dans son coin de pays, mais également à Québec, à Montréal et en France, à l’occasion de deux tournée en Vendée, le pays de ses ancêtres.

Facebook Twitter Reddit