Vente vendredi fou Sport Expert
Actualités > Fred Dubé dément les allégations
Actualités

Fred Dubé dément les allégations

Fred Dubé assure qu’il n’a jamais agressé sexuellement qui que ce soit. Il dément aussi les témoignages accablants de trois femmes sur les réseaux sociaux, dont celui de son ex-conjointe, l’autrice et chroniqueuse Catherine Éthier.

Dans une entrevue accordée au Journal de Québec, l’humoriste rimouskois souhaite remettre les pendules à l’heure, après que les médias sociaux se soient enflammés au cours de la fin de semaine.

Métal du Golfe_VF

La première dénonciation publique provient de Mélodie Drouin, une écrivaine, tandis que la seconde découle d’Anne Morais, qui ne qualifie cependant pas son expérience d’agression. La troisième émane de Catherine Ethier.

Avant de fermer sa page Facebook et son compte personnel, Fred Dubé a partagé un texte, en réponse au témoignage de madame Drouin, dans lequel il nie les accusations.

Consentement approuvé

« Il y a beaucoup de messages qui corroborent ce que je dis. Je ne l’ai pas agressée et qu’il y a eu du consentement approuvé trois fois durant la soirée. Mélodie a commencé en 2018 à faire du harcèlement et tout ça », indique l’ex-chroniqueur du Journal Le Mouton Noir.

L’humoriste Fred Dubé nie les allégations d’agression sexuelle à son endroit. (Photo Youtube)

Selon l’article du journaliste Raphaël Gendron-Martin, monsieur Dubé aurait parlé à une enquêtrice « une dizaine de fois » et déposé deux plaintes à la police.

Il déplore que madame Drouin ait impliqué Catherine Ethier dans son histoire. Mélodie Drouin stipule que l’ex-conjointe du militant de gauche était au courant des agissements de l’époque de Fred Dubé et qu’elle avait agi pour la faire taire.

Violence verbale

S’il nie les allégations d’agression sexuelle, Fred Dubé avoue toutefois ses infidélités et sa violence verbale envers Catherine Ethier.

L’autrice et chroniqueuse Catherine Ethier (photo courtoisie)

« Je n’ai jamais agressé sexuellement personne, répète-t-il. Ça n’avait jamais été nommé dans notre couple. Je l’ai appris en le lisant. J’ai aussi subi de la violence verbale de sa part. Il y en a eu de part et d’autre », exprime Fred Dubé au Journal de Québec.

Ce dernier ne précise pas s’il envisage des poursuites pour diffamation.

Après avoir annoncé la suspension de son chroniqueur dimanche, Le Mouton Noir a finalement annoncé le congédiement de Fred Dubé. La présidente du conseil d’administration, Valérie Belleau-Arsenault, a confirmé l’information hier (mardi) sur la page Facebook du journal communautaire.

Facebook Twitter Reddit