Actualités > Politique > Kristina Michaud en Pologne
Politique

Kristina Michaud en Pologne

Pour discuter notamment de l’agression russe
Kristina Michaud lors d’une séance de travail dans une rencontre internationale de l’OSCE. (Photo: courtoisie)

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, atterrira à Varsovie cet après-midi pour participer à une session de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

La porte-parole du Bloc Québécois en matière de Sécurité publique représentera sa formation politique en Pologne du 24 au 26 novembre.

Établie en 1975 par l’Acte final d’Helsinki, l’OSCE est le principal instrument d’alerte précoce, de prévention des conflits et de gestion des crises. L’Assemblée parlementaire de l’OSCE a été créée peu après, afin de réunir les parlementaires de tous les pays membres.

La parole

Le Canada étant l’un des 57 membres participants, il y détient une délégation composée cette fois-ci d’un sénateur et de trois parlementaires, incluant la députée bloquiste. Celle-ci prendra d’ailleurs la parole devant plus de 200 parlementaires pour parler du rôle des pays membres et des parlements nationaux dans le conflit en Ukraine.

Elle abordera notamment les enjeux de menaces militaires non classiques en plus de conscientiser ses collègues au lien qui peut être fait entre les jeunes, la paix et la sécurité.

Agression illégale

« L’agression illégale de la Russie sur l’Ukraine qui dure depuis déjà trop longtemps a des répercussions non seulement sur les populations ukrainiennes et russes, mais sur les populations de partout dans le monde. Le Canada a, tout comme ses alliés, un rôle à jouer dans ce conflit et la présence de la délégation canadienne à cette grande rencontre, à deux pas de l’Ukraine, envoie un message fort », précise madame Michaud.

Ambassadrice

Une rencontre avec l’ambassadrice du Canada en Pologne est prévue, à travers les nombreuses réunions, dont une aura pour thème la promotion de l’économie et de la sécurité environnementale en marge des crises actuelles, qui ne manquera pas d’intéresser la députée.

« Les missions parlementaires sont toujours de belles occasions de développer et d’entretenir des relations diplomatiques avec des parlementaires de partout dans le monde. C’est aussi l’occasion de faire rayonner le Québec à l’étranger », conclut madame Michaud.

Facebook Twitter Reddit