Actualités > Environnement > Autre dangereux cocktail météo
Environnement

Autre dangereux cocktail météo

Changement radical des températures
(Photo: Unsplash photos)

La fin de semaine du Jour de l’An pourrait s’avérer aussi difficile que celle du dernier Noël, sur les routes et pour les installations électriques, alors que la météo nous réserve encore de mauvaises surprises.

Si les prévisions d’Environnement Canada s’avèrent exactes, les températures auront changé de 15 degrés en deux jours, samedi. Il a fait autour de -8 degrés Celsius avec de la neige aujourd’hui et on nous annonce + 7 degrés Celsius samedi, avec de la pluie intermittente et de la neige. Dimanche, la température devrait baisser à -2 degrés Celsius, revenant sous le point de congélation, mais un dégagement est prévu.

Réchauffement en pleine nuit

Auparavant, c’est cette nuit que doit s’opérer l’essentiel du changement de température. À 17 h 30, ce soir, Environnement Canada prévoyait que la neige cessera vers minuit. Ce sera suivi de nuages. Une accumulation de 2 à 4 centimètres de neige est prévue. Les températures seront à la hausse et atteindront +2 degrés Celsius au cours de la nuit.

Les citoyens touchés peuvent toujours s’informer de leur dossier via le site Internet Info-Pannes d’Hydro-Québec. (Photo courtoisie Hydro-Québec)

Bruine intermittente

Demain : maximum plus 6 degrés Celsius. On attend des nuages et de la bruine intermittente en soirée. Les précipitations cesseront au cours de la nuit. Des rafales de vent de 40 km/h sont prévues par la suite.

Abonnés privés d’électricité

Il restait quelques dizaines d’abonnés privés d’électricité dans une poignée de municipalités de la grande région de Rimouski en après-midi. Le Journal Le Soir fera le point demain matin.

Sécurité publique

Le Service des communications de la Sûreté du Québec n’avait pas d’incident majeur à rapporter pour les territoires du Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, en fin d’après-midi, aujourd’hui.

Questions d’assurance

Avec ces sursauts du climat, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) rappelle aux citoyens qu’il est important de bien comprendre l’étendue des protections que couvrent leurs contrats d’assurance et d’appliquer certaines mesures préventives pour se protéger et protéger leurs biens contre les dommages que peuvent causer les événements météos de l’hiver.

La crise du verglas dont on souligne le 25e anniversaire prochainement en est un exemple encore bien présent dans la mémoire collective. Même si l’on n’a pas d’autre choix de les subir, il est tout de même possible d’en atténuer les effets et de limiter les dégâts.

Couverture d’assurance

Le BAC rappelle que la majorité des contrats d’assurance habitation couvre bon nombre de dommages occasionnés aux habitations et aux biens, tels que la chute d’une branche ou d’un arbre alourdis par la glace sur la résidence, la perte de denrées dans le congélateur, le gel des installations sanitaires, etc.

Quant aux véhicules automobiles stationnés ayant subis des dommages, ils sont couverts dans la mesure où les assurés ont acheté les protections requises.

En raison de la diversité des dommages possibles, le BAC conseille aux consommateurs de communiquer avec leur assureur ou leur courtier, afin de s’assurer que leur couverture d’assurance répond bien à leurs besoins.

Protéger votre maison et vos biens

Lorsqu’un événement météorologique intense se produit, la priorité de chacun doit être sa sécurité personnelle et celle de ses proches et de ses voisins. Pour en atténuer les impacts, il est important de miser sur la prévention. Cela inclut :

  • Tenir à jour un inventaire détaillé du contenu de la maison.
  • Assembler une trousse de sécurité en prévision d’une catastrophe.
  • Élaborer un plan d’urgence visant à subvenir aux besoins de sa famille pendant 72 heures.

Afin de réduire les risques de dommages pour la demeure tout au long de l’hiver, le BAC recommande également de :

  • Vérifier l’étanchéité des fenêtres et des portes;
  • Mettre à l’abri les objets qui pourraient être emportés par les rafales de vents qui accompagnent souvent les chutes de neige importantes;
  • Vidanger les installations sanitaires et de chauffage de même que le réservoir à eau chaude, en cas d’absence, afin de prévenir le gel dans l’ensemble de la tuyauterie;
  • Dégager les marches et les accès à la résidence le plus rapidement possible après une tempête;
  • Déneiger ou de faire déneiger rapidement le toit et l’abri pour le véhicule afin d’éviter des affaissements.

Afin d’aider les consommateurs à y voir clair, le BAC a développé une multitude de ressources disponibles sur le site www.infoassurance.ca. Il met aussi à disposition son Centre d’information sur les assurances, où des agents informent, conseillent et accompagnent les consommateurs à propos des couvertures d’assurance et des critères de souscription, et les assistent pour souscrire une assurance ou régler une demande d’indemnité. Il suffit de contacter le 514 288-4321 (région de Montréal) ou le 1 877 288-4321 (ailleurs au Québec).

Facebook Twitter Reddit