Actualités > Société > Record d’immigrants accueillis au pays
Société

Record d’immigrants accueillis au pays

5,2 demandes d’immigration en 2022
Journée Découverte pour de nouveaux arrivants de la région de Rimouski, au parc national du Bic, ici en août 2021. (photo courtoisie)

Le gouvernement canadien estime que si le Canada a connu l’une des plus rapides reprises de ses activités après la pandémie, c’est notamment grâce à son approche en matière d’immigration.

« Les nouveaux arrivants enrichissent nos collectivités et contribuent à notre économie en créant des emplois et en appuyant des entreprises locales. Conscient de leur valeur, le gouvernement du Canada avait prévu d’accueillir 431 645 nouveaux résidents permanents en 2022 », indique un communiqué du cabinet du ministre Sean Fraser.

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé hier que le Canada a atteint sa cible, dépassant ainsi son record précédent de 2021. « Il s’agit du plus grand nombre de personnes admises en une seule année dans l’histoire canadienne. Avant le record de 2021, la dernière fois que le Canada avait admis un si grand nombre de nouveaux arrivants était en 1913 », précise-t-on.

5,2 millions de demandes

En 2022, Immigration, Réfugiés et citoyenneté Canada a traité environ 5,2 millions de demandes de résidence permanente, de résidence temporaire et de citoyenneté. Il s’agit presque du double des demandes traitées en 2021.

« Puisque nous prévoyons de continuer d’accueillir des nombres records de nouveaux arrivants, IRCC a ajouté des ressources, a adopté de nouvelles technologies, a simplifié des processus et a mis en ligne davantage de processus. Ces changements sont des améliorations importantes au système d’immigration du Canada qui nous placeront en bonne position pour l’avenir. »

« Tandis que le gouvernement du Canada se concentre sur les graves pénuries de main-d’œuvre actuelles et sur une économie forte pour l’avenir, une chose est certaine : l’immigration est une partie essentielle de la solution », mentionne le communiqué ministériel.

(Photo: Unsplash photos)

Jalon

« Nous soulignons aujourd’hui un important jalon pour le Canada : l’atteinte d’un nouveau record de nouveaux arrivants admis en une seule année. Cela témoigne de la force et de la résilience de notre pays et de sa population. Les nouveaux arrivants jouent un rôle important pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre, apporter de nouvelles perspectives et de nouveaux talents à nos collectivités, et enrichir notre société dans son ensemble. J’ai hâte de voir ce que l’avenir nous réserve et j’anticipe une autre année record tandis que nous continuons d’accueillir de nouveaux arrivants », déclare le ministre Faser.

En résumé

  • Le nombre de résidents permanents que le Canada accueille chaque année est fondé sur le plan annuel des niveaux d’immigration qui est déposé au Parlement.
  • Le Plan des niveaux d’immigration 2022-2024 a été déposé le 14 février 2022 et le Plan des niveaux d’immigration 2023-2025 le 1er novembre 2022.
  • L’immigration représente près de 100 % de la croissance de la population active au Canada. Environ 75 % de la croissance de la population canadienne est attribuable à l’immigration, principalement à la catégorie de l’immigration économique. D’ici 2036, les immigrants représenteront jusqu’à 30 % de la population canadienne, par rapport à 20,7 % en 2011.
  • La population vieillissante du Canada signifie que le ratio de 7 travailleurs pour 1 retraité d’il y a 50 ans devrait passer à 2 pour 1 d’ici 2035.
  • Le recensement de 2021 indique que près de 1 personne sur 4 est ou a été un immigrant admis ou un résident permanent au Canada, la proportion la plus élevée depuis la Confédération et la plus élevée parmi les pays du G7.
  • Un peu plus de 1,3 million de nouveaux immigrants se sont établis de façon permanente au Canada de 2016 à 2021, soit le nombre le plus élevé d’immigrants récents enregistré dans un recensement canadien.
  • Les immigrants représentent 36 % des médecins, 33 % des propriétaires d’entreprises avec personnel rémunéré et 41 % des ingénieurs.
  • Dans l’Énoncé économique de l’automne, le gouvernement s’est engagé à octroyer un montant supplémentaire de 50 millions de dollars en 2022-2023 à IRCC pour traiter les arriérés de demandes, accélérer le traitement des demandes et permettre aux nouveaux arrivants qualifiés de combler les pénuries de main-d’œuvre importantes.

(Selon CNW)

Facebook Twitter Reddit