Journal Le Soir
Actualités > Société > La renaissance se confirme
Société

La renaissance se confirme

D’autres événements à venir à la cathédrale
Un concert qui a attiré beaucoup de monde à la cathédrale en octobre dernier. (Photo: Facebook-Yvan Chouinard)

La renaissance de la cathédrale de Rimouski en tant que lieu de rassemblement important pour la communauté rimouskoise se confirme avec le succès des derniers événements qui y ont été présentés.

Le concert de Noël du chanteur Marc Hervieux a rempli la cathédrale, le 21 décembre dernier, à la grande joie du président des Amis de la cathédrale, Jacques Landry, qui l’a organisé. Un peu plus tôt dans l’année 2022, en octobre, la pièce de théâtre « L’incroyable et ineffaçable histoire de Sainte-Dignité-de-l’Avenir » commémorant les Opérations Dignité a aussi fait salle comble.

« C’était plein. On a probablement réussi à entasser 1 000 personnes. On a même ajouté des sièges. D’autres événements sont prévus dans la présente année. Concernant les revenus, nous allons conserver un certain montant pour avoir un fonds de roulement, pour des cachets aux artistes et différents autres projets que l’on caresse. »

« Il y a certainement un montant qui sera versé à la Fabrique, mais un protocole reste à être déterminé. Par ailleurs, nous ne sommes pas encore en mesure de dévoiler les résultats finaux. Ça nous laisse plein de belles possibilités pour la prochaine année », explique Jacques Landry.

Jacques Landry (Photo: Facebook-Jacques Landry)

Nouveaux événements

L’organisme a commencé à travailler sur d’autres projets. « Les Amis de la cathédrale vont se réunir la semaine prochaine. On a déterminé des dates à l’intérieur du calendrier 2023. On ne veut pas en faire une pluie de spectacles; on n’ira pas concurrencer la Salle Desjardins-TELUS et Spect’Art Rimouski, mais nous allons cibler des artistes qui cadrent bien à l’intérieur d’une nef de cette ampleur. »

« Nous avons aussi été associés aux autres événements présentés dans la cathédrale récemment, comme le concert de musique baroque et celui des Jeunes du Québec maritime. Par contre, la pièce de théâtre était une production des gens d’en bas. »

Monsieur Landry met à contribution son expérience d’ancien pdg de PQM.Net pour apporter des innovations techniques à l’aspect socioculturel de la cathédrale. Il a installé des écrans géants à l’intérieur de l’église pour procurer une visibilité accrue aux spectateurs.

La cathédrale de Rimouski. (Photo: journallesoir.ca, Véronique Bossé)

Des fonds et des travaux

Même si cela reste à être précisé, les Amis de la cathédrale ont l’intention d’organiser des activités qui permettront de recueillir des fonds pour la restauration de la cathédrale. Nous avons tenté de joindre le président de la Fabrique, Jean-Paul Heppell, mais sans succès.

Aux dernières nouvelles, des travaux sont débutés pour restaurer l’église mère du Diocèse qui a été fermée pendant huit ans, à commencer par le système de chauffage.

Faut que ça bouge

De son côté, le collectif citoyen « cathédrale de Rimouski faut que ça bouge » se demande, justement, si ça bouge du côté de l’Archevêché, dont il juge l’intervention nécessaire à la remise en état de la cathédrale.

« Nous espérons que monseigneur Grondin et son archevêché mettront les fonds ramassés auprès des citoyennes et citoyens de la région (des millions de dollars) dans la réfection de l’endroit choisi par le Pape Pie-IX, c’est-à-dire la cathédrale Saint-Germain-de-Rimouski. »

« Nous espérons que les responsabilités seront assumées par les parties prenantes qui ont fermé un lieu qui n’aurait jamais dû l’être, le privant ainsi de toutes sources de revenus pendant plusieurs années. La meilleure forme d’excuses étant de prendre ses responsabilités, nous espérons voir l’Église prendre les siennes pour le bien de la société », indique une publication du collectif.

« Partager les dons »

Ce dernier souhaite aussi « Que l’Archevêché mette son argent au profit de la réfection de la cathédrale plutôt que dans des fonds multimillionnaires. « Aimer comme Jésus signifie servir et donner sa vie. Servir, c’est-à-dire ne pas faire passer ses propres intérêts en premier, combattre l’indifférence, partager les dons que Dieu nous a donnés. Donner la vie, c’est sortir de l’égoïsme pour faire de l’existence un don. » -Citation du Pape François. Elle appelle au service de l’archevêque envers sa communauté, tant par sa personne que par ses biens. »

Facebook Twitter Reddit