Actualités > Faits divers > Un enfant agonise en attendant l’ambulance
Faits divers

Un enfant agonise en attendant l’ambulance

Plusieurs intervenants dénoncent que le secteur d'Esprit-Saint ne soit pas couvert convenablement
Les parents de la victime ont contacté le 911 alors qu’elle était en arrêt cardiorespiratoire. La seule ambulance du secteur étant déjà occupée. (Photo courtoisie Paramédics du Québec)

Un enfant de 10 ans d’Esprit-Saint est décédé lundi après avoir attendu une ambulance pendant de très longues minutes.

TVA Nouvelles rapporte que les parents de la victime ont contacté le 911 alors qu’elle était en arrêt cardiorespiratoire. La seule ambulance du secteur était déjà occupée. Il a fallu faire venir un autre véhicule qui se trouvait à 57 kilomètres plus à l’ouest, à Témiscouata-sur-Lac.

Quand les ambulanciers sont arrivés sur place, l’enfant était inconscient. Ils ont effectué les manœuvres de réanimation avant de se diriger vers l’Hôpital régional de Rimouski. L’enfant est malheureusement décédé.

S’il n’est pas encore permis de savoir si sa mort aurait pu être évité, plusieurs intervenants dénoncent le fait que le secteur ne soit pas couvert convenablement.

Pas de déploiement dynamique

Le secteur d’Esprit-Saint est doublement à découvert. Il y a toujours des horaires de faction, c’est-à-dire que les ambulanciers attendent un appel chez eux.

Plusieurs intervenants dénoncent que le secteur d’Esprit-Saint ne soit pas couvert convenablement.

Il n’y a surtout pas le déploiement dynamique. Quand la seule ambulance est occupée, une autre ambulance d’un secteur plus loin ne vient pas couvrir la municipalité au cas où un autre événement se produirait.

Le Le CISSS prend un virage de proximité« >Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent a expliqué à TVA Nouvelles que le secteur n’a pas le volume d’appels suffisant (325 en 2021) pour implanter le déploiement dynamique.

Facebook Twitter Reddit