Journal Le Soir
Divertissement > Culture > Reconnaître un autre côté de l’histoire
Culture

Reconnaître un autre côté de l’histoire

Avec une conférence et un vernissage
(Photo Facebook Musée du Bas-Saint-Laurent)

Le Musée du Bas-Saint-Laurent présentera le vernissage et une conférence qui accompagnera l’exposition « Fugitifs ! », de l’artiste Aly Ndiaye alias Webster, le 19 janvier prochain à 17 h.

Le sujet de l’événement est la résistance chez les Afrodescendants.tes asservis.ies au Québec et au Canada. L’esclavage dans l’histoire québécoise n’est pas un côté de l’histoire qui est souvent discuté, même si ce sont environ 4 200 personnes asservies qui l’ont été.

Il est également rapporté que le tiers de ces personnes étaient d’origine africaine et afrodescendante. Puisque leur nombre n’était pas suffisant pour permettre une mobilisation, l’un des seuls moyens de résistances des personnes asservies étaient la fuite.

Exposition

L’exposition « Fugitifs ! » se sert donc de dix annonces, représentant treize personnes afrodescendantes et africaines ayant pris la fuite dans la seconde moitié du 18e siècle, alors que des annonces étaient publiées pour retrouver ces personnes.

Aly Ndiaye, alias Webster (Photo courtoisie)

« Elle permet de redonner un visage à des gens déshumanisés par la servitude et, par le fait même, de démontrer la résistance à cette pratique dans des conditions ne favorisant pas la rébellion armée vu leur faible nombre. »

Horaire

L’événement débutera à 17 h et se terminera à 19 h.

  • 17 h : ouverture des portes
  • 17 h à 17 h 45 : Découverte de l’exposition
  • 17 h 45 : Allocutions
  • 18 h : Conférence par Webster

À propos du conférencier

Aly Ndiaye, alias Webster, vient du quartier Limoilou à Québec. Né d’un père sénégalais et d’une mère québécoise, il a toujours été fier de ses origines et se présente comme un SénéQueb métis pure laine. Sa passion pour l’histoire l’a mené à faire des études universitaires dans ce domaine.

Militant, Webster s’implique beaucoup socialement. Il donne régulièrement des conférences sur une multitude de sujets dont, son thème de prédilection, l’histoire de la présence afro-descendante et l’esclavage au Québec et au Canada depuis l’époque de la Nouvelle-France.

Facebook Twitter Reddit