Océanic > Une 500e victoire pour Roy
Océanic

Une 500e victoire pour Roy

[VIDÉO] Les Remparts ont le meilleur sur l’Océanic par la marque de 5-2
Patrick Roy a signé sa 500e victoire à Rimouski, vendredi soir (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

Meneurs au classement général de la LHJMQ, les Remparts de Québec ont démontré toute leur puissance, vendredi soir, quand ils ont pris la mesure de l’Océanic par 5-2 devant une belle foule de 3 301 spectateurs au Colisée Financière Sun Life.

Pour Patrick Roy, il s’agissait d’une 500e victoire comme entraineur-chef dans la LHJMQ, toutes avec les Remparts et ce, en 815 parties. Il devient seulement le 6e à atteindre ce chiffre dans le circuit derrière Richard Martel (589), Guy Chouinard (569), Yanick Jean (553), Mario Durocher (546) et Réal Paiement (541). 

« Comme j’ai dit aux joueurs, je suis une personne très chanceuse d’être derrière le banc de très bonnes équipes. J’ai eu de très bons joueurs et cette année, c’est un groupe très spécial. Je suis très fier d’être eux. J’ai aussi eu la chance d’être très bien entouré comme entraineur avec de bons adjoints et aussi par Jacques Tanguay qui est un partenaire formidable pour moi. Je lui suis très reconnaissant », a dit Roy en saluant également Nicole Bouchard qui travaille dans l’ombre au plan administratif.

Patrick Roy (Photo Journal Le Soir – René Alary)

Il a beaucoup apprécié la performance de sa troupe. « L’Océanic n’est jamais une équipe facile à jouer contre, spécialement ici à Rimouski. On a joué un super de bon match, on a été solide sur la rondelle. On n’est pas dans la même phase. L’Océanic a beaucoup de jeunes et sera extraordinaire tantôt. Les gens vont apprécier le travail que Serge fait avec son équipe », a-t-il commenté.

Son vis-à-vis a salué l’accomplissement de Roy. « Je félicite Patrick, c’est un record extraordinaire de remporter 500 victoires avec la même équipe. C’est un gars qui se prépare, qui est passionné et qui est solide dans ses préparations. Et, il n’a pas d’appels d’en haut. Il y a quelque chose qui ne marche pas », estime Serge Beausoleil qui en compte 418 au compteur derrière le banc de l’Océanic.

Beaucoup de vitesse

William Dumoulin et Nathan Lévesque prêts à intervenir devant le gardien des Remparts (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

La première période, axée sur la vitesse, a fourni beaucoup d’action. Julien Béland, avec son 20e de la saison, a ouvert le pointage, mais les visiteurs ont répliqué avec les buts de James Malatesta (28e) et Théo Rochette (25e).

Les Remparts ont ajouté trois buts en deuxième, ceux du Matanais Charle Truchon, Davis Cooper et Rochette, son 2e. Il n’y a pas eu de buts dans une troisième période qui a fourni un peu moins d’action.

Devant le filet, Patrik Hamrla a repoussé 23 lancers. Son vis-à-vis Quentin Miller en a bloqué 18. 

Bonne première, mais …

Davis Cooper bien surveillé par Mathis Gauthier devant le filet de Patrik Hamrla. (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

Même si son club n’a pas joué un mauvais match dans l’ensemble, Serge Beausoleil estime que certains de ses joueurs doivent en donner davantage. 

« J’ai bien aimé notre première période. On était sur la rondelle, on était physique, on a fait de très belles choses. Le trio de Verreault, Béland et Jacques a été très bon. Après, ça s’est gâté un peu. On n’a pas eu l’apport de tout le monde ce soir et, en bout de ligne, c’est venu me chercher. Je n’ai pas aimé du tout la deuxième période. On a, pour une troisième fois en deux matchs, envoyé la rondelle dans les estrades alors qu’on avait du temps. Je m’attends à plus de calme de la part de nos vétérans », a-t-il commenté.

Dans le cas de Béland, il a disputé un très fort match. « Il est comme une horloge. Il compétitionne, il vient de marquer son 20e but ce soir, il travaille comme un enragé tout le temps, la pédale dans le plancher. Il est un très beau modèle pour les jeunes », a louangé son entraineur-chef.

En bref

Nathaniel Dumoulin-Duguay, Jean-William Rouleau et Jasmin Desjardins ont été honorés avant le match (Photo Journal Le Soir – Alexandre D’Astous)

Avant le match, l’Océanic a rendu hommage à trois Rimouskois, champions avec le Rouge et Or de l’Université Laval en football cette saison, soit Nathaniel Dumoulin-Duguay, Jean-William Rouleau et Jasmin Desjardins… Jacob Mathieu, Maël St-Denis, Mathys Laurent et Jan Sprynar, qui sont blessés, ainsi que Cory MacGillivray ne jouaient pas…Spencer Gill a effectué un retour au jeu à la ligne bleue de l’Océanic… Grippé, le gardien no 1 des Remparts, William Rousseau, n’a pas fait le voyage…  La formation rimouskoise visitera Québec à son tour, dimanche après-midi à 15 h…

Facebook Twitter Reddit