Actualités > Politique > Le ton monte au conseil de ville
Politique

Le ton monte au conseil de ville

Des manifestants lors d’une séance du conseil municipal de Rimouski. (Photo journallesoir.ca)

La séance du conseil municipal de la Ville de Rimouski d’hier soir aura été plus animée qu’à l’habitude, tandis que plusieurs Rimouskois se sont mobilisés pour dénoncer l’avis de démolition concernant la maison brune.

Située au 304 de l’avenue de la Cathédrale, la maison brune est décrite comme ayant une valeur patrimoniale exceptionnelle, par la Société rimouskoise du patrimoine.

Métal du Golfe_VF

Ainsi, son importance patrimoniale, le fait qu’elle abrite cinq personnes dans un contexte de crise du logement et les implications environnementales que représente sa démolition pour y construire quelque chose de nouveau sont d’autant de raisons qui ont suscité la colère des citoyens.

La salle du conseil était remplie lors de la séance du conseil municipal du 13 février 2023 (Photo: Journallesoir.ca, Véronique Bossé)

Si la Ville accorde la permission au propriétaire actuel, Les Immeubles Vianney Ouellet et Fils, d’aller de l’avant avec la démolition, elle rapporte que la décision a été prise en considérant que si les lieux sont déclarés insalubres, rien d’autre ne pourra être construit pour remplacer la maison brune.

La maison brune (Photo Facebook – Sauvons la maison brune)

Le ton a monté à un point tel durant la soirée que la séance a dû être ajournée pendant de nombreuses minutes. La Sûreté du Québec a même été appelée à sa rendre sur les lieux, mais aucune arrestation n’a eu lieu.

Facebook Twitter Reddit