Actualités > Faits divers > Drame d’Amqui : deux décès et neuf blessés
Faits divers

Drame d’Amqui : deux décès et neuf blessés

Les autorités sont en état d'alerte : un homme de 38 ans a été arrêté
La scène du drame survenu sur le boulevard Saint-Benoit à Amqui, le 13 mars 2023 (Photo journallesoir.ca- Xavier Dionne)

Avec l’aide de sa camionnette, un individu aurait percuté volontairement des piétons sur le boulevard Saint-Benoît, lundi, vers 15 h. La Sûreté du Québec annonce un premier bilan : deux décès et neuf personnes blessées. Celui-ci pourrait s’alourdir dans les prochaines heures.

Les deux victimes sont des hommes âgés dans la soixantaine et la soixante-dizaine. Leurs identités seront dévoilées plus tard.

Métal du Golfe_VF

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent a confirmé que 12 personnes ont été prises en charge à l’Hôpital d’Amqui.

Six des victimes ont été transportées dans des centres hospitaliers de Québec pour recevoir des soins. Le gouvernement a mandaté des avions-ambulances pour transportés les blessés. Une dizaine d’intervenants psychosociaux prennent aussi en charge tous les citoyens qui souhaitent recevoir de l’aide.

Le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel, la députée-ministre de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina et le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, ont été informés du drame qui s’est produit en fin d’après-midi à Amqui et suivent l’affaire de près.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés à Amqui pour une collision impliquant une camionnette et des piétons, un peu après 15 h, sur le boulevard Saint-Benoit, qui est aussi la route 132. Celle-ci a été fermée pour fins d’enquête.

La présence policière témoigne du sérieux de la situation. (Photo journallesoir.ca- Xavier Dionne)

« Nous dénombrons sept blessés en évaluation et deux blessés graves. Nous confirmons malheureusement le décès de deux hommes, soit un septuagénaire et un homme âgé dans la soixantaine. Un suspect, un homme âgé de 38 ans, de la région, a été arrêté. La cause de la collision reste à établir. Plusieurs enquêteurs et spécialistes en reconstitution ont été assignés au dossier, pour déterminer les causes et circonstances de la collision. Tout indique qu’il s’agit d’un événement isolé. Il n’y a plus de danger dans le secteur et il n’y aurait qu’un seul suspect », précisait la sergente Hélène Saint-Pierre, relationniste, à 18 h 30.

Geste volontaire?

Certaines sources parlent d’un geste volontaire. Le suspect se serait rendu aux policiers par lui-même.

Tout le secteur est sous enquête. (Photo journallesoir.ca- Xavier Dionne)

Hautement préoccupé

Le ministre Bonnardel semble hautement préoccupé par la nature de l’accident : « Enquête en cours. Les informations préliminaires rapportent un grave accident à Amqui. Les équipes sont en route et nous suivons la situation de près. Nous sommes en contact avec le député Pascal Bérubé et notre ministre régionale, Maïté Blanchette Vézina », a écrit monsieur Bonnardel sur son compte Twitter.

Ce dernier s’est mis en route pour Amqui, selon nos informations.

La route 132 est fermée jusqu’à nouvel ordre. (Photo journallesoir.ca- Xavier Dionne)

Personnel infirmier

Le déroulement des événements n’est pas sans rappeler le tragique accident d’autocar de Saint-Fabien, survenu en décembre dernier, qui a fait deux morts et plusieurs blessés, ce qui a nécessité un code orange, soit une mobilisation générale, au centre hospitalier régional de Rimouski.

Facebook Twitter Reddit