Actualités > Faits divers > Drame d’Amqui : Le Soir à la BBC
Faits divers

Drame d’Amqui : Le Soir à la BBC

La tragédie a eu des échos partout dans le monde
Le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel, entouré des médias. (Photo journallesoir.ca- Olivier Therriault)

Des médias du monde entier ont rapporté les tristes événements survenus à Amqui, aujourd’hui, dont des quotidiens français et la prestigieuse British Broadcasting Corporation (BBC), qui en a parlé dès hier dans la soirée.

La BBC, c’est la radio/multimédia/société d’état britannique, comme Radio-Canada chez-nous, mais c’est aussi celle dans laquelle les voix de De Gaulle et de Churchill ont résonné pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est sans aucun doute l’un des médias internationaux les plus prestigieux.

Métal du Golfe_VF

Cette même BBC s’est adressée à l’auteur de ces lignes pour obtenir des détails sur les informations disponibles hier soir, autour de 20 h 30, heure du Québec, dans une entrevue pour diffusion vers minuit, 5 h heure de Londres, si je ne m’abuse. Il s’agit d’une émission d’information de radio matinale, « Newsday », qui traite des nouvelles internationales.

La tragédie de la Vallée a ainsi côtoyé le conflit en Ukraine, la crise bancaire aux États-Unis, la grève des éboueurs à Paris et les manifestations politiques au Pakistan.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a su exprimer sa sympathie envers les personnes touchées directement par le drame, dans cette ville de sa circonscription. (Photo: Journallesoir.ca, Olivier Therriault)

Message surprise

Tout en étant très actif avec notre équipe et l’éditeur Olivier Therriault pour assurer une couverture adéquate des événements, hier soir, quelle ne fut pas la surprise de voir apparaître ce message dans notre boîte courriel, à 19 h 48 : « Hello Pierre, I am a journalist with BBC World Service. Please let me know if you might be available to appear on our Newsday radio programme later this evening to discuss the events in Amqui. What would be the best number to reach you at? Thank you for your time, Laurie Kalus, Journalist BBC News. »

La mairesse d’Amqui, Sylvie Blanchette. (Photo: Journallesoir.ca, Olivier Therriault)

On souhaitait faire une entrevue en direct, à minuit, mais vu la journée de travail et l’incertitude quant à la « qualité » de mon anglais, j’ai plutôt opté pour une entrevue préenregistrée.

Crainte du terrorisme

C’est la crainte d’un attentat terroriste qui semble avoir « allumé » les reporters de la BBC, qui, il faut le dire, ont été prompts à réagir.

On m’a fait parvenir les questions par texto : -racontez-nous ce qui s’est passé?; -Qu’a dit la police à propos du suspect et traite-t-on le dossier comme un acte terroriste? -Que pouvez-vous nous dire d’Amqui comme endroit? -Nous avons eu connaissance de deux décès parmi les victimes jusqu’à maintenant, quel est l’état des blessés?

Voici la première nouvelle diffusée par la BBC au sujet du drame. « Canada : truck ploughs into pedestrian, killing two » (« Canada: un camion fonce sur des piétons, deux morts ») a-t-on inscrit en manchette.

« Let’s go to the canadian province of Quebec »

Nos lecteurs trouveront l’entrevue qui nous concerne autour de la 42e minute.

L’accusé, Steeve Gagnon, à son arrivée au palais de justice d’Amqui. (Photo courtoisie Steven Leblanc-Journal de Québec)

Frontières et technologie

Il est d’une tristesse sans nom que de si tragiques événements puissent survenir dans nos milieux. Il est encore plus déplorable que les tragédies soient nécessaires pour rapprocher les occupants de la planète. Toutefois, cet intérêt de la BBC pour un événement survenu dans notre région démontre que la solidarité n’a plus de frontières, tout comme la technologie.

De mémoire de journaliste, la BBC n’a parlé de Rimouski qu’une seule fois auparavant, lors du feu de 1950, un peu plus tard également, mais en marge du même événement, avec la visite de la princesse Élizabeth.

Le Journal Le Soir et ses artisans estiment agir avec grand professionnalisme lorsqu’ils sont les témoins des événements, tristes comme heureux, qui surviennent dans cette folle époque qu’est la nôtre. L’intérêt que porte de grandes entreprises de presse à notre média est signe de sa crédibilité grandissante.

Il est notable qu’un média aussi modeste, qui n’a pas encore quatre ans, ait fait parler de lui successivement et notamment, à l’intérieur d’un mois, par La Presse (dossier du nettoyage des entrées avec l’eau potable), Les Affaires (dossier du Club de golf Bic), TVA Sports (Patrick Roy se paye un bolide d’une entreprise de Rimouski) et maintenant la BBC.

Lecteurs en croissance

Entre 2022 et 2023, Le Soir a plus que doublé son lectorat. Lors du premier trimestre de 2023, le Journal Le Soir a accueilli 560 000 utilisateurs (lecteurs uniques), pour un total de 1 337 816 pages vues. Au même trimestre en 2022, on comptait 135 298 utilisateurs (lecteurs uniques) pour 494 905 pages vues.

Facebook Twitter Reddit