29.11.2020
Nouvelle de 18 h Un pas de plus pour une formule gagnante!

Un pas de plus pour une formule gagnante!

-L’heureux mariage sport-éducation

Un éducateur physique et professionnel du golf, Michel Blier, se réjouit du retour du hockey collégial dans le programme sportif du Cégep de Rimouski.

Avant l’ère des premiers Pionniers dirigés par Doris Labonté, à la fin des années 1980-début 1990, il y a eu le Lycée du Cégep de Rimouski, et Michel Blier en a fait partie. Et qui dit professionnel de golf, dit aussi éducateur. L’idée de former des jeunes avec le sport, en plus du plan académique, sourit donc à ce sportif, enseignant au carré et ex-hockeyeur.

 « La renaissance des Pionniers, c’est vraiment le « fun ». Je suis bien content de ça. C’est un beau complément à offrir aux futurs étudiants au Cégep de Rimouski. Un moment donné, devenir un étudiant-athlète, ça élargit les capacités et les possibilités. Je trouve que c’est beau de voir aller les équipes du Cégep, c’est inspirant et c’est bien organisé. C’est viser l’excellence, c’est comme ça qu’il faut « aller à l’école ». C’est une base importante sur laquelle on « construit » nos jeunes », réagit monsieur Blier.

Cela ravive des souvenirs jusqu’à une époque pas si lointaine où on rêvait encore de l’intégration verticale de la pratique sportive dans les rangs scolaires, à l’image de la fameuse NCAA aux États-Unis (National Collegial Athletic Association ). On a vu, depuis, éclore le Réseau du sport étudiant au Québec grâce à des gens comme Marc Boudreau, de Rimouski. De nos jours, les plus jeunes footballeurs dans les écoles viennent alimenter par la suite le Rouge et Or de l’Université Laval, notamment.

Religion

« Je continue de regarder ce qui se passe aux États-Unis et ça va toujours encore plus loin qu’ici. C’est une religion et les villes des universités et collèges qui appuient fortement leurs équipes profitent de ces retombées. Ça fait partie du folklore sportif américain. On a quand même fait des pas de géant », indique Michel Blier.

Gage de ces progrès, le Club Bic a accueilli le Championnat provincial universitaire de golf, la saison dernière. « L’organisation était de toute beauté ! Je me souviens, dans mon temps, on avait un tournoi par année. C’est devenu un circuit organisé automnal qui compte plusieurs épreuves. Ce sont de beaux athlètes qui se développement d’abord au collège et qui continuent à l’universitaire. C’est une belle motivation d’aspirer aux rangs supérieurs. Que les Pionniers hockey soient de retour au Cégep de Rimouski, je trouve ça extraordinaire », lance Michel Blier.

Michel Blier
Michel Blier (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud-archives)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×