30.09.2020
Actualités Océanic « Une fin de semaine décevante » - Serge Beausoleil

« Une fin de semaine décevante » – Serge Beausoleil

L’Océanic a largement dominé les Olympiques de Gatineau, mais s’est incliné par 4-3, en tirs de barrage, devant une galerie de 3 309 spectateurs réunis samedi au Colisée Financière Sun Life.

Les trois tireurs des visiteurs ont trouvé le fond du filet contre deux chez les locaux pour clore ce match. Les Olympiques repartent donc pour l’Outaouais avec deux victoires en moins de 24 heures. 

Un but de Cole Cormier en milieu de troisième avait permis à l’Océanic de prendre les devants 3-2, mais les Olympiques, par l’entremise de David Aebischer, ont créé l’égalité dans la dernière minute de jeu lors d’un jeu de puissance pour envoyer les deux clubs en prolongation. 

« Pour nous, il s’agit d’un bien meilleur match qu’hier (vendredi). On a eu de très belles occasions, mais il faut constater que c’est une fin de semaine décevante », a indiqué Serge Beausoleil.  

Son club a largement dominé la première période (14-3 dans les lancers), mais le gardien Creed Jones a été éblouissant à plus d’une reprise. Metis Roelens a le seul but de la période. La domination de l’Océanic s’est poursuivie en deuxième alors que Cédric Paré et Alexis Lafrenière ont marqué pour renverser la vapeur. Le but de Lafrenière en était de toute beauté. Une minute après ce but, Carson MacKinnon a profité d’un moment de faiblesse de Jonathan Labrie pour créer l’égalité. Un 2e but accordé par ce dernier sur seulement quatre lancers.

Beausoleil a bien tenté de protéger son jeune gardien, mais pour un deuxième soir de suite, ce ne fut pas facile entre les poteaux et il ne pouvait que constater la situation. « Je n’ai vraiment pas aimé le deuxième but et quand tu marques deux buts en fusillade, tu serais censé gagner le match », a-t-il dit. 

Le manque de profondeur en offensive est apparu plus que jamais dans cette rencontre. Privé de services de Zachary Bolduc et Adam Raska, l’Océanic n’a pas obtenu beaucoup d’offensive de trois de ses quatre trios, le premier étant bien sûr l’exception. « Sans Raska et Bolduc, il a fallu qu’on surtaxe certains joueurs. J’ai bien aimé la réponse de certains, mais il y a des jeunes qui manquent des occasions de se prouver. Je ne peux pas les utiliser parce qu’ils ne jouent pas de la bonne façon », a soutenu l’entraineur-chef.

L’Océanic a dominé 36-17 dans les lancers.

En bref

L’Océanic jouera à Québec jeudi prochain et à Victoriaville, le lendemain… Il sera de retour à Rimouski le dimanche 17 novembre pour recevoir Shawinigan… Serge Beausoleil avait apporté trois changements à son alignement : Luka Verreault, Frédéryck Janvier et Philippe Casault ont été insérés à la place d’Adam Raska (blessure mineure), Brandon Casey et Mikael Martel… Aussi, Antoine Leblanc a été retranché, Colten Ellis est blessé et Zachary Bolduc est au mondial des moins de 17 ans… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×