Actualités > Océanic > L’Océanic échappe le match en troisième
Océanic

L’Océanic échappe le match en troisième

Revers de 4-3 face à Sherbrooke
Le gardien du Phoenix, Ivan Zhigalov, a excellé. (Photo archives Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Deux buts rapides par le Phoenix de Sherbrooke en début de troisième période ont fait la différence dans le revers de 4-3 de l’Océanic dans un match présenté samedi soir au Palais des sports Léopold-Drolet.

La formation rimouskoise, qui s’accrochait à son avance de 3-2, a semblé manquer d’énergie alors qu’elle disputait un sixième match en onze jours, dont cinq sur la route. Les 15 lancers contre 4 en troisième période indiquent bien ce que fut cet engagement après deux périodes où le jeu a été plutôt partagé.

Serge Beausoleil ne souhaitait pas chercher d’excuses. « On était sur le pilote automatique en troisième. Je dirais qu’on a joué avec très peu de conviction. Les deux équipes étaient dans les mêmes conditions. Ils avaient joué eux aussi la veille. Les deux premières périodes, c’était correct, bien que notre avantage numérique n’a pas saisi les occasions comme on aurait pu le faire. Quand on perd, c’est souvent qu’on a des gars qui travaillent très fort, mais individuellement. On a une meilleure recette gagnante quand on travaille collectivement », a-t-il commenté. 

Métal du Golfe_VF

L’Océanic en avance

Le jeu a été partagé en première période. Les visiteurs ont ouvert la marque par l’entremise de William Dumoulin, mais Xavier Parent a ensuite créé l’égalité en avantage numérique. 

L’Océanic a dominé l’engagement médian, limitant le Phoenix à seulement trois lancers. Luka Verreault a donné les devants aux siens sur un but chanceux et après celui de David Spacek qui créait à nouveau l’égalité, il en a marqué un deuxième si bien que l’Océanic menait par 3-2 après 40 minutes de jeu.

La troisième période a appartenu au Phoenix. Joshua Roy a fait 3-3 dès la 36e seconde de jeu et Maxime Blanchard a inscrit le but de la victoire, deux minutes plus tard.  

Beausoleil a souligné la bonne sortie de son gardien, ainsi que la performance de sa première unité. « Le trio de Cormier, Béland et Verreault a été encore une fois sensationnel. Ils ont été notre moteur offensif cette semaine. Les autres peuvent apporter davantage d’eau au moulin qu’ils l’ont fait ce soir. »

L’Océanic a lancé 26 fois sur le gardien Ivan Zhigalov tandis que Gabriel Robert était mis à l’épreuve en 30 occasions.

En bref

Outre à la position de gardien de but, il n’y avait pas de changement dans l’alignement de l’Océanic…Charles Côté ainsi que Luke Coughlin et Maxime Coursol qui sont blessés, n’ont pas joué… Une galerie de 2 227 spectateurs a assisté à la rencontre… L’Océanic jouera son prochain match vendredi alors qu’il recevra l’Armada de Blainville-Boisbriand… 

Facebook Twitter Reddit