26.02.2020
Actualités Gel de la taxe foncière à Mont-Joli

Gel de la taxe foncière à Mont-Joli

Le conseil municipal de la Ville de Mont-Joli a adopté, mardi soir, un budget de 12,5 M$, en hausse de 5,5 % par rapport à l’année en cours.

Malgré cette hausse consécutive à une augmentation des coûts d’enfouissement, de déneigement et de la Sûreté du Québec, le taux de la taxe foncière est maintenu à 1,21 $ du 100 $ d’évaluation pour une 3e année consécutive.

Grâce à des revenus éoliens et à des transferts gouvernementaux supplémentaires, le conseil municipal a fait le choix de ne pas alourdir le fardeau fiscal des contribuables. Tous les tarifs à l’exception des tarifs d’enlèvement des matières résiduelles et de vidange de fosses septiques restent au même niveau. Les tarifs d’aqueduc et d’égout demeurent, dans l’ordre, à  216 $ et 108 $. Même chose pour le tarif d’inspection et de ramonage des cheminées, inchangé à 35 $.

En revanche, le tarif de vidange de fosses septiques passe de 210 $ à 225 $ et celui d’enlèvement des matières résiduelles, de 190 $ à 225 $, pour les propriétaires résidentiels. La hausse marquée des coûts d’enfouissement génère une facture supplémentaire de 147 000 $, ce qui est un incitatif à recycler et à valoriser davantage les matières organiques.

Ainsi pour une résidence évaluée en moyenne à 140 700 $ en 2020, le compte de taxes augmentera de 35 $, soit 1,45 %, un taux inférieur à l’indice des prix à la consommation (1,9 %).

Dette à la baisse

Autre fait marquant du budget 2020 : la diminution de la dette de 11,9 %. Celle-ci atteint 6,9 M$ . Depuis 2013, la dette de la Ville est passée de 11,1 M$ à 6,9 M$.

À titre comparatif, l’endettement de la Ville de Mont-Joli est de 1,14 $ par 100 $ de richesse foncière alors qu’il est de 1,79 $ pour les villes de la même catégorie, de 2,12 $ dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent et de 2,17 $ dans l’ensemble du Québec.

« La Ville de Mont-Joli poursuit ses efforts d’amélioration continue et de rattrapage dans ses infrastructures, tout en choisissant d’investir dans les projets qui, avec le soutien de ses partenaires habituels, vont enrichir la qualité de vie à Mont-Joli. Le budget 2020, auquel une somme de 200 000 $ a été affectée, permet de réaliser ces choix stratégiques et ce, dans le respect de son cadre financier » soutient le maire de la Ville de Mont-Joli, M. Martin Soucy. Au 31 décembre 2018, le surplus accumulé s’élevait à 800 000 $.

Programme triennal d’immobilisations

Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) regroupe un ensemble de projets d’investissements que la Ville de Mont-Joli compte réaliser ou entreprendre au cours des trois prochaines années pour combler ses besoins en investissements, particulièrement dans ses infrastructures vieillissantes. Selon les projections, les investissements de la Ville atteindront 17,7 M$ au cours des trois prochaines années, dont 7,9 M$ en 2020.

« La plus grosse part cette somme, soit 6,5 M$, sera investie dans les travaux publics. La protection et la réhabilitation des infrastructures essentielles de l’eau et routières sont les éléments qui nécessiteront les investissements les plus élevés, soit près de 6 M$. La réalisation de travaux de voirie et d’aqueduc dans l’avenue du Sanatorium, le prolongement du réseau d’aqueduc dans le Chemin de Price, et la réfection du Chemin des Peupliers figurent parmi les projets majeurs. Tous ces travaux  sont financés en grande partie par des programmes de subvention » précise M. Soucy.

En aménagement et développement, la Ville de Mont-Joli a prévu une somme de 500 000 $, en 2020, pour le développement résidentiel. La création d’une nouvelle aire domiciliaire  favorisera la venue de nouvelles familles et ajoutera à son offre. À plus long terme, des investissements de

1 M$  sont planifiés en 2021 et en 2022 pour le prolongement des services dans le parc industriel Pierre-De Bané.

« Les investissements ciblés dans le budget 2020 sont basés sur les besoins identifiés dans la communauté et s’inscrivent dans le droit-fil de notre planification stratégique, adoptée en 2018. Planification qui, je le rappelle, mise sur le développement économique et résidentiel et les relations citoyennes » conclut le maire de la Ville de Mont-Joli.

(Communiqué de la Ville de Mont-Joli)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×