25.09.2020
Actualités Blessure de Lafrenière : son agente fait le point

Blessure de Lafrenière : son agente fait le point

Rien n’est certain qu’à un retour au jeu d’Alexis Lafrenière avec Équipe Canada au championnat mondial de hockey junior en République tchèque.

En entrevue avec les médias plus tôt aujourd’hui, son agente Émilie Castonguay de Momentum Hockey, a assuré que l’avenir du joueur sera hautement pris en considération dans les décisions à venir. 

« On craignait le pire et on a retenu notre souffle dans les estrades quand on a vu Alexis étendu sur la glace parce que ce n’est pas son habitude. Ce n’était pas beau à voir », a-t-elle expliqué au micro de Louis Lacroix, au 98,5 Cogéco à Montréal.

Le joueur vedette de l’Océanic a raté le match d’aujourd’hui face à l’Allemagne (gain du Canada 4-1) à la suite d’une blessure subie à un genou samedi contre la Russie. Si les premiers examens ont révélé que les ligaments étaient intacts et qu’il n’y avait pas de fracture, l’agente a indiqué que le genou de Lafrenière a quand même subi certains dommages mineurs à ne pas négliger.

Lafrenière, ses parents, son agente ont eu une rencontre avec Hockey Canada lundi à Ostrava à la suite des tests effectués par les médecins samedi. « Alexis est extrêmement déçu, il veut jouer pour le Canada, mais il faut penser à long terme dans cette situation. On y va au jour le jour pour prendre les bonnes décisions. On ne prendra pas de risque », a poursuivi Madame Castonguay.

Elle a aussi indiqué que les premiers examens de samedi à l’hôpital seront également validés par des médecins de l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey afin d’obtenir une nouvelle expertise.

L’agente confirme être en contact quotidien avec l’Océanic où l’avenir à court terme de l’équipe est intimement lié à la présence du no 11 et plus bel espoir du prochain repêchage de la LNH. « L’Océanic est très impliqué. Je parle avec Alexandre Tanguay chaque jour. Je lui ai parlé le soir même et je lui parle encore aujourd’hui », a dit l’agente à l’émission Puisqu’il faut se lever animée par Louis Lacroix, en remplacement de Paul Arcand, sur les ondes du 98,5.

De toute évidence, il faudra que les médecins soient convaincus qu’il n’y a pas de risques d’aggraver la blessure pour le revoir au championnat mondial junior.

À Rimouski, l’entraîneur et directeur-gérant Serge Beausoleil suit la situation de près… mais à distance. « Les nouvelles sont encourageantes, mais il faut demeurer prudent. Je ne suis pas médecin et je fais confiance aux instances en place. Mais, ça semble beaucoup moins sévère que prévu quand on l’a vu tomber. Déjà, en soi, c’est une bonne nouvelle. »

Océanic

Pendant ce temps, l’Océanic a repris l’entrainement lundi avant-midi, après sa contre-performance de la veille, pour son match de demain à Victoriaville. Beausoleil avait quelques nouvelles encourageantes concernant ses blessés. Pour Anthony D’Amours et Colten Ellis, il est maintenant question d’un retour au jeu dans une semaine. Dmitry Zavgorodniy a patiné à fond de train lundi, mais il doit reprendre de la force musculaire. Dans son cas, on parle d’un retour dans deux semaines ou peut-être un peu plus.

Alexis Brisson sera de nouveau rappelé du midget AAA pour le match face aux Tigres et la décision est à venir quant au choix du gardien partant.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×