25.09.2020
Actualités Océanic Cinq de suite pour l’Océanic

Cinq de suite pour l’Océanic

L’Océanic a difficilement pris la mesure des Sea Dogs de Saint John par 3-2, mardi soir, devant une foule de 2 513 spectateurs au Colisée Financière SunLife.

Le but d’Adam Raska, à mi-chemin en troisième période, a brisé l’égalité avec le but de la victoire. Son tir des poignets a battu le gardien Zachary Bouthillier dans la partie la plus rapprochée lors d’un 2 contre 1.

Pour l’Océanic, il s’agissait d’une cinquième victoire consécutive. Ce ne fut pas facile malgré la nette domination de 44-25 dans les lancers.

« Ça va souvent être des matchs serrés comme ça, même si les attentes sont pour des parties avec des tonnes de buts. Avec 44 lancers, on a quand même créé des choses offensivement. Je n’ai pas aimé leur 2ebut marqué sur un changement douteux qui a entrainé leur 4 contre 2, mais on a trouvé une façon de gagner et ce sont deux points qui sont très importants pour nous. Les gars ont bien fait ça », a commenté un Serge Beausoleil satisfait de la sortie des siens.

Il n’y a pas eu de buts durant la première période dominée par l’Océanic 16-2 dans les lancers. Malgré tout, on dénote peu de chances de marquer.

L’Océanic est sorti un peu plus brouillon en deuxième. Sur une échappée, le Slovaque Maxim Cajkovic a déjoué Creed Jones pour ouvrir le pointage. Quelques minutes plus tard, Zachary Massicotte a sorti sa feinte du dimanche lorsqu’il s’est amené seul devant le gardien pour le déjouer habilement. Il avait reçu une très belle passe de Mikael Martel. Puis, en avantage numérique, Nathan Ouellet a fait bouger les cordages pour donner les devants aux siens par 2-1.

« J’ai reçu une belle passe de Mikael Martel et j’ai vu l’ouverture, j’ai été au filet et ça a rapporté, a raconté Massicotte pour expliquer son but. On n’a pas joué notre meilleur match, mais on a montré du caractère pour réussir à gagner. »

Jérémie Poirier a créé l’égalité tôt en troisième profitant d’un changement hasardeux de l’Océanic. Raska a ensuite tranché le débat.

En bref

Alexis Lafrenière (suspendu), Nicolas Guay, Ludovic Soucy et Frédéryck Janvier (blessés) n’ont pas joué, tout comme le défenseur Brandon Casey… Avec seulement 10 attaquants disponibles, Philippe Casault a été utilisé sur le 4e trio avec Émile Lambert, de La Pocatière, rappelé des Albatros midget AAA, et Luka Verreault… Val-d’Or sera le visiteur, vendredi et samedi ….

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×