25.10.2020
Divertissement Culture Paraloeil amorce l’année avec deux projections

Paraloeil amorce l’année avec deux projections

Paraloeil amorce l’année 2020 avec deux projections en présence d’invités, les 4 et 5 février.

Le mardi 4 février à 19 h 30 à la Coop Paradis, projection de Kenbe La- jusqu’à la victoire de Will Prosper, dans le cadre du Mois de l’histoire des noirs, en collaboration avec Accueil et intégration BSL

« Je m’insère dans la puissance d’amour de mon pays. » Ces mots sont ceux du Montréalais d’origine haïtienne Alain Philoctète. Sur des plans magnifiques de son pays d’origine, ils ouvrent le film de Will Prosper. Une oeuvre entre deux pays, deux réalités, deux luttes, unies par le destin et la volonté inébranlable de Philoctète, artiste, chercheur et militant. Porté par ce personnage inspirant, le film observe son retour à Haïti, où il désire mettre en place un projet de permaculture. C’est également l’occasion de discuter de son exil et de sa passion pour la transmission des savoirs. De retour à Montréal, la lutte devient intime. Atteint du cancer, il poursuit ses rêves, entouré par sa famille et ses amis. À travers lui, c’est un hommage inoubliable à l’esprit de communauté que réalise le cinéaste.
En présence du réalisateur Will Prosper qui sera en tournée dans le Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup, Rimouski, Saint-Jean-Port-Joli et La Pocatière.
Cofondateur et porte-parole du mouvement citoyen Montréal-Nord Républick, Will Prosper a la fibre militante bien développée. Ex-policier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l’homme s’est depuis quelques années recyclé dans le documentaire.

Terres fantômes

Projection de Terres fantômes de Félix Lamarche le mercredi 5 février à 19 h 30. Dans les années 1970, une nouvelle politique d’aménagement a forcé les habitants de plusieurs villages de la Gaspésie intérieure à quitter leur lieu de vie pour se réinstaller sur la côte. Félix Lamarche explore les conséquences de cet événement brutal et déconcertant.

En présence du cinéaste Félix Lamarche et du concepteur sonore et compositeur rimouskois  Robin Servant.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×