25.11.2020
Actualités Moulinsart pourrait se rapprocher de Rimouski

Moulinsart pourrait se rapprocher de Rimouski

Des mordus des aventures du fameux reporter veulent attirer un « événement Tintin »

 Des Rimouskois mordus des aventures de Tintin font la promotion de la candidature de Rimouski auprès de la Société Moulinsart, afin d’y accueillir un événement au sujet du fameux reporter.

Anne-Marie Bourrassa, Serge Guay, Rémi Lavoie, Francis Belzile et Jean-François Lepage ont formé le Club des Moussaillons de Haddock, en hommage au second plus fidèle ami de Tintin après son chien Milou. Le Club s’est donné pour mission de faire mieux connaître l’œuvre de Hergé, ses relations avec le Québec et de faire la promotion de la candidature de la ville de Rimouski comme lieu potentiel pour tenir un « événement Tintin » majeur.

Des événements et des conférences ont pour but d’attirer l’attention de la Société Moulinsart, qui gère l’ensemble des droits relatifs à l’œuvre de Hergé, sur l’agglomération de Rimouski. Un de ces événements aura lieu le 16 février au Musée régional de Rimouski (voir document ci-joint).

Pas un hasard

« On s’est regroupés il y a un an et demi autour d’un fan club non officiel. Notre choix de porter le nom des Moussaillons de Haddock ne relève pas un hasard. Quatre-vingt pour-cent des voyages, dans les livres de Tintin, se passent sur les mers », raconte Jean-François Lepage.


« Pour nous, Haddock est un symbole de loyauté et de sincérité. C’est le personnage le plus aimé. Il est toujours fidèle à Tintin et fidèle à lui-même. C’est le personnage maritime par excellence. Notre démarche s’appuie sur la vocation maritime de Rimouski avec ses nombreux établissements, dont l’Institut des sciences de la mer de l’UQAR, l’Institut de marine, le Site historique maritime. Nous aimerions présenter une conférence, un colloque, une exposition ou des activités thématiques en collaboration avec la Société Moulinsart », poursuit-il.

(Source: Tintin.com)

De l’enfance à l’âge adulte

« C’est un peu ma petite folie que je traîne depuis l’âge de trois ans et demi, au moment où j’ai commencé à apprendre à lire. Ce fut l’occasion de faire mes premiers voyages imaginaires, mes premiers déclics de curiosité. À partir de là, j’ai toujours eu dans l’idée de faire quelque chose pour célébrer Tintin. J’ai eu l’opportunité il y a deux ans et demi de joindre un groupe Facebook qui s’appelle Passion Tintin Québec. C’est un sous-groupe de la page Facebook Planète Tintin », note monsieur Lepage.

(Source: Tintin.com)

Tintin au Québec

Il va de soi que Jean-François Lepage, un employé du concessionnaire automobile Lamontagne Auto, est intarissable concernant Tintin. Il raconte ici comment des liens se sont tissés entre le dessinateur belge et les Québécois.

« J’ai rencontré d’autres Québécois passionnés de cette manière (par les médias sociaux), dont Christian Proulx, de Trois-Rivières. C’est lui qui a été à l’origine de l’ouvrage « Tintin au Québec », de Tristan Demers, paru en 2014 chez Hurtubise. Il trottait, comme moi, dans les salons du livre. Au fil des ans, il s’est intéressé aux liens entre Hergé et le Québec. On peut se souvenir là-dessus que Hergé est venu au Salon du Livre de Montréal en 1965. À partir de ce moment, des liens se sont développés, notamment pour l’émission de télévision « Tous pour un ». »

Interview

« Cet épisode est devenu mémorable. Christian Proulx a ramassé toutes les archives possibles sur le thème de Hergé et des Québécois. Le livre est sorti en 2014 et après, il y a eu un documentaire, « Au Québec avec Tintin ». Ils en ont profité pour interviewer certaines personnalités qui ont toujours eu Tintin comme source d’inspiration, comme Denise Bombardier, Jean-François Lisée, Christiane Charrette et Mario Jean. C’est un documentaire de 50 minutes », ajoute monsieur Lepage.

Film

« Je cherchais un moyen de partager tout cela aux prochaines générations. On sent que les plus jeunes connaissent moins Tintin parce qu’il n’y a pas eu d’album depuis 1976. Il y a eu le film de Spielberg, une adaptation que je trouve un peu bancale, mais qui a eu le mérite de ramener un peu l’intérêt sur la série des albums. Nous avons contacté les gens du documentaire pour le partager avec les Rimouskois. C’est une journée thématique. Il y aura aussi une conférence. Le tout devrait permettre d’attirer l’attention de Moulinsart sur Rimouski », complète le mordu des « Aventures de Tintin ».

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×