28.03.2020
Actualités La turlute des traversiers!

La turlute des traversiers!

Gros succès pour un professeur de français « slammeur »

Un artiste et professeur de français de secondaire 5 de Rimouski, David Richard, a réalisé un poème de type « slam » sur les sursauts qu’ont connus les traversiers de la région depuis plus d’un an.

Monsieur Richard est en voie de devenir fort populaire avec une vidéo de cette prestation. Sa vidéo qui avait fait l’objet d’une captation par NOUS TV a été mise en circulation en novembre dernier et a rejoint plus de 15 250 personnes sur les réseaux sociaux jusqu’à maintenant.

« Je fais partie de la Ligue de « slam » de l’Est du Québec (LSEQ) depuis trois saisons et je devais préparer un numéro pour l’événement « Slam ton pirate » à Saint-Fabien l’été dernier. Je cherchais une idée et voilà qu’on reparlait des traversiers aux nouvelles. Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris pourquoi on n’a pas parlé de cette saga au « Bye Bye 2019 » de la télé. Le « slam » a tellement suscité de bonnes réactions que je l’ai repris en compétition régionale en novembre », commente David Richard.

Conjurer le sort

« Mon idée était de faire, de façon humoristique, une critique sur cette saga qui n’en finissait pas. Ce « slam » m’aura permis d’être sélectionné à la demi-finale qui se tiendra en juin prochain. La vidéo a été mise en ligne le jour où le F.A. Gauthier a repris du service. Aucun pépin depuis! Ce « slam » aurait-il conjuré le sort? », s’interroge cet enseignant de l’école Paul-Hubert.

L’humour est là, reconnaît monsieur Richard, mais aussi des faits, car il a pris le temps de bien s’informer avant de se mettre à l’écriture. « Presque tout est vrai!», laisse-t-il entendre en s’amusant.

Traitement équitable

Celui-ci est un mordu d’actualité régionale et il aurait aimé parler davantage du problème du traversier de Trois-Pistoles (L’Héritage a besoin de réparations pour demeurer conforme) dans son numéro, maintenant que tout semble bien aller du côté de Matane. « Si on a été si patients avec la Société des traversiers du Québec pour Matane, comme citoyens de la région, on est en droit de s’attendre à ce que les gens des Basques aient un traitement équitable », réagit-il.

La vidéo ci-jointe est une réalisation de Soliel Perreault.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×