28.10.2020
Actualités La Chambre de commerce interpelle le ministre Boulet

La Chambre de commerce interpelle le ministre Boulet

La Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette (CCIRN), en partenariat avec PQM.net, a présenté un dîner-conférence numérique en compagnie du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, hier, dans les studios de PQM.net.

L’organisme a dressé ce matin le bilan de cette activité qui lui a permis comme à plusieurs d’interpeller le ministre sur des dossiers régionaux. En voici les principaux faits saillants, selon la Chambre.

Lors de l’entrevue diffusée en direct sur Facebook, Jonathan Laterreur, directeur de Chambre de la CCIRN, a interpellé le ministre en lui exposant les divers investissements prévus par le gouvernement dans les grands centres :

« 500 M$ pour la réfection du tunnel Louis-Hyppolite Lafontaine à Montréal, plus de 4 milliards de dollars pour le 3e lien à Québec… Ici, ce sont des chiffres qui donne le tournis, parce qu’on n’a absolument pas ce genre d’investissement là, ne serait-ce qu’un pourcentage… Il va falloir que ces régions là aussi (Trois-Rivières, Rimouski) bénéficient d’un intérêt et d’un investissement ».

Monsieur Boulet a affirmé que le programme des travailleurs étrangers temporaires, un programme qui concerne spécialement les régions selon le ministre, allait être très prochainement bonifié.

Selon lui, le Québec fait face à un problème de productivité. Il a rappelé l’importance de la robotisation, de la numérisation de l’intelligence artificielle et de la recherche chez les entreprises. Il a soutenu le remboursement des coûts liés à la formation à de nouvelles technologie qui est couvert à 85% par le gouvernement.

Jean Boulet (Photo: courtoisie)

« Questionné ensuite sur le PEQ (Programme d’expérience québécoise) et sur l’immigration en général, le ministre a affirmé que les seuils d’immigration allaient être augmentés tout en conservant une attention particulière sur l’employabilité de ces nouveaux arrivants », indique l’organisme.

Jonathan Laterreur (Photo: courtoisie)

Sur ce sujet, le recteur de l’UQAR monsieur Jean-Pierre Ouellet a proposé au ministre de bonifier l’offre de service aux immigrants dans cette nouvelle mouture du PEQ, afin de favoriser la rétention de ceux-ci.

Si le directeur général de la CCIRN a rappelé que la première version du PEQ était une erreur de la part du gouvernement, il a reconnu l’effort de la CAQ en ce qui a trait à l’employabilité des personnes en marge du profil habituel avec preuve d’une diminution des prestataires de l’assurance chômage d’environ 9%.

Exode

Le ministre Boulet a toutefois concédé que la diminution de la population de la région annoncé par l’ITC (Institut de la statistique) d’environ 15 000 personnes d’ici 2030 était inacceptable. Il a reconnu que la région devait se dynamiser et il a dépeint le gouvernement comme un partenaire qui doit appuyer les projets issus de la communauté en vue de régionaliser la numérisation et la robotisation.

L’entrevue intégrale avec le ministre de l’emploi est disponible sur le site Facebook de la CCIRN.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×