09.08.2020
Actualités Économie Terrasse Arthur-Buies connaît un fort développement

Terrasse Arthur-Buies connaît un fort développement

Le secteur dit « des Constellations », dans Sacré-Cœur, connaît un développement résidentiel intensif, à Rimouski, mais il n’est pas le seul.

Le conseil municipal a autorisé à sa dernière séance régulière des travaux de 450 762 $ pour l’extension des services de d’aqueduc, d’égouts, de voirie et d’éclairage pour les nouvelles rues du Dauphiné et de Champagne, au Sud de l’avenue Sirois. Le promoteur défraie 816 000 $ pour ces travaux, pour un investissement de 1,6 M$ dans ces infrastructures.

« C’est un gros projet qui est déjà en cours de développement dans la foulée des « terrains de la côte », peut-être depuis 10 ans. Le développement résidentiel de cette phase en particulier a pris plus de vitesse par rapport aux autres de mon quartier depuis quatre cinq ans », précise le conseiller Karol Francis.

47 unités d’habitation

Monsieur Karol rappelle les principales étapes des différents projets : « Il y a aussi eu des nouvelles habitations construites dans le secteur des rues du Poitou et de Provence. C’étaient les premières rues. Après, il y a eu du développement-plus intensif à l’extrémité Sud-Ouest, où on en est présentement. »

La Ville a confirmé que le projet du Dauphiné/de Champagne, du promoteur Paul Morneau, comprend 47 unités d’habitation, soit 11 unités de résidences unifamiliales et 18 unités de jumelés.

« C’est Sacré-Cœur et le secteur « des Constellations » qui se développent beaucoup, peut-être plus que les autres districts, avec plusieurs promoteurs différents. Ça bouge beaucoup, ici, peut-être pas autant, mais nous sommes assurément un des quartiers qui se développent le plus. Nos terrains sont peut-être plus convoités que ceux de Sacré-Coeur, parce que plus près du centre-ville. Je suis fier, c’est certain, que ça bouge en construction dans mon district », explique enfin monsieur Francis.

Le nouveau développement se concentre au Sud de l’avenue Sirois, près de l’autoroute 20. (Photo: Google Maps)

Karol Francis (Photo: Pierre Michaud-archives)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×