Gouvernement du Québec
02.12.2020
COVID-19 L’huissier Pierre Blier propose de faire les courses urgentes

L’huissier Pierre Blier propose de faire les courses urgentes

Une personnalité de Rimouski bien connue pour son désir d’implication sociale, l’huissier de justice Pierre Blier, offre son temps et sa personne pour effectuer des courses urgentes.

Monsieur Blier pratique son métier depuis 35 ans et est bien connu notamment pour son implication dans le Défi Vélo Plein Air au bénéfice de l’Association du cancer de l’Est du Québec.

« Je m’adresse aux gens de 70 ans et plus qui sont pris seuls chez-eux pendant cette crise et qui ont des besoins urgents. Je propose d’utiliser mon véhicule et de me déplacer, par exemple pour aller chercher une ordonnance à la pharmacie. Cela peut aussi être des besoins alimentaires ou n’importe quoi dont ils ont besoin rapidement. Je m’engage aussi à faire cela de façon sécuritaire, sécuritaire pour les gens desservis mais aussi pour moi », explique Pierre Blier.

Il offre aussi son aide pour les personnes de l’extérieur qui sont coincées à Rimouski par la crise.

Retour à l’essentiel

C’est donc une implication personnelle et non professionnelle qui le motive. Par rapport à la crise du coronavirus, Pierre Blier croit que l’humanité vit un temps d’arrêt imprévu qui porte à réflexion.

« Nous sommes, en temps normal, toujours en état d’urgence, pour la plupart d’entre nous. C’est comme un temps d’arrêt pour nous dire qu’il faut s’occuper de ceux qui ont moins de chance que nous. Il s’agit de la bonne vieille recette de la bible, d’aider et d’aimer son prochain. La crise, ce n’est pas une situation ni rose, ni drôle, mais ça m’a fait comprendre une affaire. Tout le monde est « accoté » au fond, ça va vite. Dans mon bureau, c’était comme une cellule de crise : tu avais les dossiers très, très urgents, les dossiers très urgents et les dossiers urgents. »

Frein à main

Pierre Blier, à gauche, est bien connu pour son implication sociale, notamment pour l’Association du cancer de l’Est du Québec. (Photo: Facebook)

« Arrive ensuite cette crise mondiale et « wô », on met tous le frein à main. Il y a malheureusement des décès mais la crise nous aide à comprendre ce que sont les vraies choses de la vie, le retour à l’essentiel qui importe. Ça nous a ramené à ça. Ça allait trop vite. La crise remet les choses en perspective », constate Pierre Blier.

Au travail

Ce dernier a du temps à donner pour les bonnes raisons, mais aussi parce que son domaine, comme bien d’autres, fonctionne au ralenti en raison de la crise.

« Un arrêt ministériel a été décrété sur plusieurs aspects de mon travail. Le ministère du Revenu ne nous envoie pas collecter de l’argent, le percepteur des amendes non plus. Ce ne sont vraiment que des cas assez urgents qu’on traite actuellement. Le volume de dossiers à traiter a baissé d’au moins de 50%. »

On peut joindre monsieur Blier au téléphone, au 418 723-1150, sur les heures de bureau, et par courriel info@huissiersbsl.ca , le reste du temps.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×