27.10.2020
COVID-19 La page web crabeco.com sera lancée demain 25 mars, emblème de la...

La page web crabeco.com sera lancée demain 25 mars, emblème de la solidarité rimouskoise

La Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-Neigette fait écho au mot d’ordre de solidarité lancé par différentes personnalités, vendredi, dont son directeur général, Jonathan Laterreur.

Ce dernier, le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, le maire de Rimouski, Marc Parent, le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre, et le directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), Martin Beaulieu, ont lancé cet appel.

« Dans le but de joindre la parole aux actes, je lance aujourd’hui la page web crabeco.com pour permettre aux poissonneries de pouvoir vendre du crabe à leurs clients en toute sécurité. Il s’agit d’un effort pour aider les poissonneries familiales qui vise deux objectifs : protéger la santé publique et minimiser l’impact négatif de la crise sur des entreprises familiales et sur l’ensemble de l’économie locale », explique monsieur Laterreur.

Disponibilité

Les stocks de crabes des neiges devraient être mis en vente par les commerces du territoire de Rimouski vers 15 h ce jeudi 26 mars prochain.

« Considérant l’achalandage extrême que connaissent chaque année les poissonneries, il est de notre devoir à tous de collaborer en vue d’enrayer les risques d’attroupement et ainsi appuyer les efforts déployés par le gouvernement et la santé publique depuis le début de la crise », note le directeur de la CCIRN.

Jonathan Laterreur (Photo: courtoisie)

« Il nous apparait de notre responsabilité civile de tenter de maîtriser l’affluence de clientèle dans les poissonneries et ainsi prévenir les facteurs aggravants pour la santé publique. La CCIRN a donc mandaté son partenaire, l’agence G communication et marketing, afin de créer une page web commune pour la poissonnerie Saint-Odile et toute autre poissonnerie du Bas-Saint Laurent ou du Québec soucieuse d’offrir un service «prêt-à-emporter» sécuritaire,  à travers un système simple de pré-commande en ligne », ajoute Jonathan Laterreur.

En faisant des recherches on a constaté que beaucoup de poissonneries n’ont pas de site web, ou pas de site web transactionnel. La page Crabeco, sur laquelle les consommateurs sont invités à se rendre, permet à un coût minime (250$) d’instaurer un système de commande en ligne sécuritaire pour la santé de tous.

En ligne

Le site crabeco.com sera en ligne ce mercredi 25 mars pour prendre les commandes qui seront prêtes à emporter dès ce jeudi 26 mars, à 15 h.

Les poissonneries participantes se réservent le droit d’accepter ou de refuser toutes demandes supplémentaires ou toute demande pour d’autres produits habituellement disponibles en magasin lors de votre passage à l’heure convenu sur le bon de commande.

Minimum et maximum

Un minimum de trois (3) crabes (donc six (6) sections de crabe) par commande et un maximum de 20 crabes (donc 40 sections de crabe) a été instauré afin de faciliter les opérations en succursale.

Les autres poissonneries du Bas-Saint-Laurent qui ont envie de participer à l’effort sont invitées è contacter l’agence G par l’entremise d’Annie Boudreau, directrice générale : info@agenceg.com .

Le poids financier de Crabeco.com est entièrement supporté à part égales par les partenaires du projet et aucun frais supplémentaires ne sera demandé aux clients. Aussi, si un partenaire financier voulait donner son appui, il serait le bienvenu.

La crise du coronavirus

La Chambre de commerce a mis sur pied un comité COVID-19 afin de soutenir l’effort de nos membres face à la crise. Ce comité est piloté par Mathieu Duchesne, associé en fiscalité chez Deloitte, par Guillaume Sirois co-propriétaire du marché Métro Sirois et jouit des précieux conseils d’Élisa Mercier Jutras, directrice de comptes à la BDC.

L’accent sur le numérique comme action de sortie de crise provient directement de ce comité. La Chambre de commerce et de l’Industrie de Rimouski-Neigette indique qu’elle peut aider à se rallier à d’autres commerçants pour former d’autres plateformes communes d’achat en ligne. 

Plusieurs possibilités s’offrent aux PME, même pour les entreprises de service, en changeant un peu son modèle d’affaire, en étant créatif une entreprise peut espérer répondre à un besoin de façon virtuelle.

En contact

La CCIRN demeure en contact constant avec l’équipe du député Harold lebel, le préfet monsieur Francis St-Pierre, le maire Marc Parent et la SOPER pour appuyer les entrepreneurs et commerçants dans leurs efforts. On communique avec la Chambre de commerce à info@ccrimouski.com ou au (418) 722-8402.

« J’en appelle personnellement à toute la population du Bas-Saint-Laurent, aux firmes de communications, aux élus, aux organismes et à nos amis des médias à partager l’information et à inviter les poissonneries à embarquer avec nous dans le système de pré-commandes prêt à emporter », conclut monsieur Laterreur.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×