31.10.2020
COVID-19 La clinique du Colisée est sous-utilisée

La clinique du Colisée est sous-utilisée

La clinique de dépistage du coronavirus installée au Colisée Financière Sun Life de Rimouski est sous-utilisée par les citoyens.

C’est ce qui ressort des informations obtenues par le journal le soir de la Direction de la santé publique et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Nous avons constaté ce matin que les activités semblaient au ralenti sur le site du Colisée. D’où l’intérêt de connaître la situation, compte tenu de l’importance des coûts et des ressources mobilisées.

La Conseillère cadre aux communications stratégiques à la présidence-direction générale et relations avec les médias du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud, apporte ainsi les informations suivantes sur le taux d’utilisation de la clinique du Colisée.

Environ 1 000 tests

« Nous avons de nouvelles orientations sur le nombre de tests réalisés. On ne peut pas rentrer dans les détails et on ne les diffusera plus, parce qu’il semble que d’une région à une autre, la cueillette des données s’effectue différemment et que ça donne des chiffres qui ne sont pas représentatifs. Ceci étant dit, il y a eu environ 1 000 tests effectués au sujet de la COVID-19 pour toute la région du Bas-Saint-Laurent, depuis le tout début du décret de l’urgence sanitaire. »

Le Colisée pourrait accueillir plus

« J’ai validé auprès de notre équipe et on parle d’une vingtaine de dépistages par jour, à Rimouski, avec des journées plus achalandées et d’autres, moins. Nous avons une capacité d’accueil d’environ une cinquantaine de rendez-vous par jour et nous pourrions aisément augmenter cette capacité d’accueil. On pourrait ouvrir plus longtemps et à des heures d’accueil plus élaborées. Il n’y a pas d’enjeu pour gérer la capacité d’accueil », confirme aussi madame Doucet-Michaud.

Bilan régional en date du 2 avril pour la région :

  • Cinq nouveau cas positif infectés par la COVID-19
  • Trois hospitalisations à l’extérieur de la région

Bilan total

  • 24 cas positifs au Bas-Saint-Laurent
  • 1 décès

Toutes les personnes identifiées comme contacts étroits de ces nouveaux cas ont reçu une lettre ou un appel de la Direction de santé publique et ont reçu des consignes pour se mettre en isolement.

« La situation demeure sous contrôle au Bas-Saint-Laurent. Le CISSS tient à souligner les efforts des résidents dans l’application des mesures de protection et rappelle l’importance de poursuivre les efforts au cours des prochaines semaines, et ce, sur l’ensemble du territoire », rappelle madame Doucet-Michaud.

Importance de rappeler les consignes de protection 

Pour les personnes de 70 ans et plus

Demeurez à domicile;

Ne fréquentez pas de lieux publics;

Évitez les rassemblements familiaux et les contacts avec les enfants qui sont d’importants vecteurs de transmission;

Évitez de vous rendre à l’épicerie et à la pharmacie vous-même et privilégiez les commandes en ligne et le soutien de vos proches.

Prenez l’air en allant prendre une marche dehors.

Faits saillants

Ne fréquentez pas de lieu public sauf si nécessaire;

Si vous sortez, demeurez à un minimum de 2 mètres de distance et lavez-vous les mains pendant 20 secondes en arrivant;

Si vous présentez de la fièvre ou de la toux, demeurez en isolement à domicile;

Si vous êtes revenu d’un voyage à l’étranger depuis le 12 mars 2020, demeurez en isolement obligatoire à domicile même si vous n’avez pas de symptômes. Si vous avez des symptômes, veuillez appeler le 1 877 644-4545.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×